Cela faisait bien longtemps que nous n’avions plus visité le Domaine Émile Beyer, cette lacune a été comblée lors d’une visite printanière d’Éguisheim, de ses environs et de son vignoble.

Cette série rétrospective prouve que l’obligation sanitaire de rester dans un périmètre de 10 kilomètres n’empêchait nullement de visiter les vignerons.

Profitant d’une météo quasi estivale (un 24 avril), notre périple débute par le haut du village et crochet direct par le vignoble où nous rejoignons rapidement Christian Beyer (le bâtisseur). En effet, en plus d’être un vigneron connu, reconnu et de talent; Christian s’est pris de passion pour la construction de murs en pierre sèche. On peut dire, sans trop se tromper, qu’il est devenu un véritable expert dans cette pratique et on ne compte plus les dizaines de mètres de murs en pierre sèche qu’il a déjà monté dans le vignoble d’Eguisheim et en bordure du Clos Lucas (Grand Cru Pfersigberg) en particulier.

Après cette rencontre avec Christian nous continuons notre balade dans le vignoble du Grand Cru Pfersigberg pour profiter des biens faits du soleil et admirer l’éveil de la nature. Le Grand Cru Pfersigberg (la colline aux pêchers) est situé sur les communes de Wettolsheim et Eguisheim. Culminant à 348 mètres (pas forcement très haut) le Grand Cru Pfersigberg vous permet d’avoir un très beau panorama sur le village d’Éguisheim, la plaine rhénane et par beau temps sur les contreforts de la Forêt-Noire. Le Grand Cru Pfersigberg fait partie des grands Grand Cru alsacien avec un peu plus de 74 hectares, il est majoritairement exploité par les vignerons d’Eguisheim qui revendiquent les quatre cépages “nobles“ (Riesling, Pinot Gris, Gewurztraminer et Muscat) sachant que c’est le Gewurztraminer y est majoritairement cultivé.

Le Grand Cru Pfersigberg est une vignoble baigné par le soleil où la nature s’épanouit pleinement et vous ne manquerez pas de voire une biodiversité très large. Comme toujours les belles choses ont une fin et il faut déjà penser à revenir à Éguisheim, mais notre retour est empreint de sourires et pour cause… Valérie du Domaine Émile Beyer nous attend pour une dégustation.

Le Domaine Émile Beyer puise ses racines dans le vignoble depuis 1580, le domaine exploite 17ha de vignes en Agriculture Biologique et en Biodynamie ; avec un parcellaire proche d’Éguisheim. Agé de 46 ans, Christian Beyer représente la quatorzième génération du Domaine Emile Beyer… un domaine  d’une belle superficie dont le fonctionnement reste celui d’une structure familiale.

Actuellement à la tête du domaine, Valérie et Christian Beyer, ont à coeur de faire découvrir les Vins d’Alsace entre autre au travers de leurs Grands Crus (Eichberg et Pfersigberg) et de leurs lieux-dits (Sundel et Hohrain)… alors n’attendons plus et débutons cette dégustation :

  • Pinot Blanc 2019 “Les traditions“ : Vin nature composé de deux tiers de Pinot Blanc et d’un tiers de Pinot Auxerrois. Le premier nez est frais, croquant, floral avec des notes de fruits à chaires blanches. En bouche c’est fruité, gourmand avec une acidité fine. En dégustant ce vin on s’imagine aisément en terrasse pour profiter d’une petite salade légèrement vinaigrée et accompagnée de crevettes… une très bonne entrée en matière.
  • Riesling 2018 “Tradition“ : Nez très fleurs et pêches blanches avec une pointe de mineralité. En bouche c’est sec, droit, légèrement fruité avec une acidité fine et de beaux petits amers en fin de bouche. Un beau Riesling “d’entrée de gamme“.
  • Riesling Grand Cru Pfersigberg 2019 : Nez fin et minéral, calcaire présent tout en finesse avec des notes de fruits jaune (mirabelle). En bouche c’est salin, sec, salivant tout en finesse, une acidité citronnée d’une très belle longueur. Un vin qui est déjà d’une grande classe à mettre dans votre cave pour encore mieux l’apprécier dans 10 ans.
  • Pinot Gris 2019 “Tradition“ : Un premier nez qui s’ouvre sur l’abricot frais, puis sur les fleurs et pêches blanches et de légères notes fumées. L’attaque en bouche est souple avec une petite chaleur, avec de légères notes de surmaturités, une finale tout en fraicheur et d’une belle longueur. Un vin qui accompagnera à merveille une salade de tomates noires et anciennes avec un léger filet de vinaigre balsamique.
  • Pinot Gris Eguisheim 2019 : Nez expressif sur les fruits à chaire jaune compotés (abricots et mirabelles) et tout comme le “Tradition“ des notes fumées. En bouche c’est gourmand, très frais et d’une belle longueur.
  • Pinot Gris Hohrain 2019 : Le nez s’ouvre tout de suite sur l’abricot compoté et des notes de minéralités. En bouche c’est ample. Mais contrairement à ce que le nez pourrait laisser penser, on est surpris par une très belle fraicheur et une salinité marquée… très très beau vin. Un Pinot Gris qu’il faut un peu oublier, mais qui accompagnerait à merveille un tournedos de saumon lardé, risotto et sauce aux morilles.
  • Pinot Noir “Tradition“ 2019 : Pinot Noir issu d’un tri à la vendange et élevé en cuve inox. Le nez est expressif sur des arômes de fruits rouges, cranberry et des notes de groseille. La bouche est généreuse, juteuse, soyeuse et légèrement tannique. Une claque pour un Pinot Noir “d’entrée de gamme“.
  • Pinot Noir Eguisheim 2018 : Le nez est très expressif et fin sur les petits fruits noirs (cassis). En bouche, c’est gourmand avec des tanins déjà bien intégrés, avec de la mâche et une longueur impressionnante… un très, très beau Pinot Noir vraiment top.
  • Gewurztraminer “Tradition“ 2018 : Nez très Gewurztraminer (litchi, rose, épices). En bouche c’est souple, d’une belle fraicheur avec une finale sur des petits amers et une très belle longueur. On est typiquement sur un beau Gewurztraminer de gastronomie… simple mais bigrement efficace !
  • Gewurztraminer Eguisheim 2018 : Nez puissant sur la mangue, les fruits exotiques et le coing compoté. En bouche c’est ample, juteux, on retrouve ce coté pâte de coing, une pointe d’épices et une belle fin de bouche sur l’acidité. Encore un vin du domaine qui mérite d’être oublié.
  • Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg 2018 : Le nez est impressionnant par le coté très expressif de ce vin, on est sur des notes de litchi, de fruits exotiques et d’orange confite. La bouche est d’une  très belle finesse avec une pointe de salinité, le vin est puissant et le coté miellé que l’on devine au nez s’exprime en bouche. Un très beau Gewurztraminer qui accompagnera très bien un ananas poêlé au beurre salé avec du poivre Timut et fini avec un filet de miel.

Cette très belle dégustation se termine déjà, maintenant c’est à vous de découvrir ce très beau domaine et de vous faire autant plaisir que nous. 

Vous verrez certainement Valérie ou Christian, un couple qui travaille en symbiose pour promouvoir les Vins d’Alsace et d’Éguisheim en particulier, ce sont clairement des passionnés. Les médias ne se sont pas trompés, il n’est pas rare de voire le Domaine Émile Beyer cité dans la presse spécialisée comme l’une des pépites du vignoble alsacien… à juste titre !

Voilà nous arrivons au terme de notre périple et il faut bien reconnaitre qu’il fut beau, très agréable et surtout fort bien accompagné. C’est un domaine sans fioritures, avec un couple passionné et passionnant et que dire des vins qu’ils produisent… à leur image à 200 %.