Après le succès du premier épisode d’Escapade dans la Vallée de Kaysersberg ICI, vous connaissez à présent le concept… une autre façon de découvrir le vin et les vignerons, de bons restaurants, les Grands Crus alsaciens et en prime les artisans locaux.

Pour ce deuxième volet d’Escapade dans la Vallée de Kaysersberg, vous allez découvrir une parenthèse vigneronne très originale au sein du Grand Cru Furstentum. Pour cette découverte il faut un vigneron amoureux de son terroir, inusable sur l’histoire du vignoble et si en plus il est maitre de Qi Gong, là tous les feux sont au vert pour passer un moment d’exception. Ce vigneron existe et, qui plus est, c’est un grand vigneron… Il s’agit de Philippe Blanck du Domaine Paul Blanck. Pour sublimer cette belle rencontre, rien de tel que de finir à une très belle table pour se laisser guider par un chef talentueux, avec le Restaurant Julien Binz.

Pour ce deuxième épisode, nous irons de Kientzheim à Ammerschwihr, un format idéal pour les marcheurs ; pour ceux qui sont un peu plus pressés, optez pour le vélo.

Cette découverte débute à Kientzheim ; attention de ne pas se tromper avec le village de Kintzheim (sans e) situé dans le Bas Rhin. Kientzheim est un charmant petit village situé en contrebas de Kaysersberg et à 10km de Colmar. Kientzheim a été fondé au 8ème siècle, c’est une cité viticole entièrement entourée de remparts (un cas unique en Alsace) … C’est au coeur du village que vous aurez rendez-vous avec Philippe Blanck, descendant d’une longue lignée de vignerons, il vous accueillera au Domaine Paul Blanck. Un domaine familial de 35 ha de vignes dont 70 % sont classés Grand Cru (Schlossberg, Furstentum, Sommerberg, Winneck-Schlossberg, et Mambourg). Après un accueil chaleureux, quelques explications et un petit historique du domaine, il est temps d’aller dans les vignes pour une séance initiatique de Qi Gong (une gymnastique traditionnelle de santé chinoise fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale). Suivant le ressenti de Philippe Blanck, l’état d’esprit ou la forme des participants, la parcelle choisie ne sera pas la même, « les énergies sont différentes ».

Cette découverte débute à Kientzheim ; attention de ne pas se tromper avec le village de Kintzheim (sans e) situé dans le Bas Rhin. Kientzheim est un charmant petit village situé en contrebas de Kaysersberg et à 10km de Colmar. Kientzheim a été fondé au 8ème siècle, c’est une cité viticole entièrement entourée de remparts (un cas unique en Alsace) … C’est au coeur du village que vous aurez rendez-vous avec Philippe Blanck, descendant d’une longue lignée de vignerons, il vous accueillera au Domaine Paul Blanck. Un domaine familial de 35 ha de vignes dont 70 % sont classés Grand Cru (Schlossberg, Furstentum, Sommerberg, Winneck-Schlossberg, et Mambourg). Après un accueil chaleureux, quelques explications et un petit historique du domaine, il est temps d’aller dans les vignes pour une séance initiatique de Qi Gong (une gymnastique traditionnelle de santé chinoise fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale). Suivant le ressenti de Philippe Blanck, l’état d’esprit ou la forme des participants, la parcelle choisie ne sera pas la même, « les énergies sont différentes ».

De retour au domaine il est temps de se mettre en route pour notre prochaine étape, direction Ammerschwihr, mais avant arrêtez-vous à la porte du Lalli (en-bas) vous ne pouvez pas rater le Château Schwendi qui y est accolé. Pour tout amoureux des Vins d’Alsace ce château est une référence et pour cause. Il est le siège de la Confrérie Saint Etienne d’Alsace qui oeuvre à la promotion des Vins d’Alsace en proposant des ateliers découvertes, des Chapitres et des dégustations ouvertes au public comme aux initiés… Avec 65.000 bouteilles de Vins d’Alsace dans l’oenothèque, il y a de quoi faire plaisir au plus grand nombre. Au sein du Château Schwendi vous pourrez également visiter le Musée du Vignoble et des Vins d’Alsace, un musée chargé d’histoire qui propose un ensemble de collections présentant le travail du vigneron et du viticulteur… un voyage dans le temps.

Après toute ces découvertes, la faim commence à se faire sentir, il est temps d’aller juste à côté, dans le village d’Ammerschwihr et de pousser la porte du restaurant Julien Binz.

Voilà cinq ans (décembre 2015) que Sandrine Kauffer et Julien Binz se sont installés à Ammerchwihr ; l’année suivante le guide Gault Millau leur décerne 3 toques et deux ans plus tard (2017) le restaurant obtenait une étoile au guide Michelin.

Montez les quelques marches et dès l’entrée dans le restaurant on s’y sent bien, vous êtes accueillis dans un cadre doux, chaleureux et chic. Débarrassé de vos affaires, vous passez en salle où vous attend votre table. Une fois en place vous apprécierez pleinement l’ambiance relaxante et votre regard ne manquera pas d’être attiré par la très belle fresque murale mettant en scène un extrait de la fontaine de l’amour de Fragonard. La cuisine du chef Julien Binz est créative et de saison, lui la définie comme une cuisine de « tradition évolutive » et soyons clair c’est une réussite… Vous passerez successivement par une sublimation visuelle, le ravissement du palais, une extase gustative, en un mot le bonheur. Avec ce plaisir, vous prendrez bien du vin ? François Lhermitte vous guidera au mieux de vos envies pour accompagner votre repas et ne manquera jamais de surprendre par sa culture vinique. Ce tableau ne serait pas complet si nous n’abordions pas un élément essentiel, le service qui est souriant, aimable, présent mais pas oppressant… juste parfait, comme le reste.

La Vallée de Kaysersberg

Le Domaine Paul Blanck

La Confrérie Saint-Etienne Alsace

Concernant la Confrérie Saint-Etienne Alsace

Le Restaurant Julien Binz

Concernant le Restaurant Julien Binz