Emmanuel Nasti, sommelier et caviste à Sausheim, a animé l’AfterWine de vendredi soir. Sa sélection s’est portée sur des vins issus de terroirs de plaine ou d’appellations communales qu’il a mis en parallèle avec une sélection de Grands Crus.

Pour les terroirs de marnes il a présenté un Sylvaner 2017 Côtes de Barr du domaine Leipp Leininger (Barr) gourmand, ample et frais qui a fait redécouvrir à l’assemblée avec succès ce cépage délaissé. Comme vous vous en doutez le vin mis en parallèle est un Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2017 du domaine Boeckel (Mittelbergheim), floral, vif avec une belle longueur.

Le terroir granitique était représenté par un Riesling lieu-dit Pfoeller du domaine Justin Boxler (Niedermorschwihr), droit, vif, tendu et salin et un Riesling Grand Cru Schlossberg du domaine Weinbach (Kaysersberg), cristallin, salin, mais qui demande à vieillir.

Emmanuel Nasti tenait à faire découvrir le terroir volcanique en présentant 2 vins issus Grand Crus Rangen de Thann du domaine Schoffit (Colmar), un Riesling vif et resserré et un Gewurztraminer sur les épices, souple en attaque avec de beaux amers en finale. 

Difficile de trouver des terroirs comparables. Pour le Riesling son choix s’est porté sur le Riesling Bruderbach Clos des Frères du domaine Etienne Loew (Westhoffen) sphérique, aux arômes d’agrumes et d’ananas mûr. Et pour le Gewurztraminer c’est un Côte de Rouffach du domaine Muré (Rouffach), sec, épicé et rose, de gastronomie qui été dégusté.

Le but de cette sélection était de montrer aux dégustateurs la complexité des Grands Crus. Le public a bien compris la différence, et découvert des vins du Bas-Rhin, réalisé qu’il existe des Gewurztraminers secs, de gastronomie et a également redécouvert le Sylvaner. 

Cette soirée a été une soirée importante pour les vins d’Alsace car le public est repartit ravis, avec une compréhension élargie de la palette des vins d’Alsace.