46% des vignerons indépendants sont déjà engagés dans la transition écologique de leur exploitation soit par la certification en Agriculture Biologique et Biodynamique soit par celle en Haute Valeur Environnementale (HVE) avec 6 ans d’avance sur le plan fixé par la filière (2025).

HVE est une certification par système de points obtenus suite à un audit pour une période de 3 ans, c’est une reconnaissance des bonnes pratiques environnementales de l’exploitation. 

Quelles sont ces bonnes pratiques :

  • Maintien de zones de biodiversités par la présence de haies, de murets en pierres sèches, d’arbres et de zones d’enherbements permanentes.
  • Maitrise des intrants, avoir recours à des méthodes alternatives aux traitements ou désherbage
  • Gestion de l’eau par la mise en place d’équipements de récupération de l’eau de pluie
  • Acquisition de matériel adapté au terroir, au vignoble (baisse de nuisances sonores, baisse des intrants)

Toutes ces pratiques sont plus ou moins compliquées à mettre en place suivant les régions. L’Alsace a pris conscience de l’impact des pratiques viticoles sur la santé, l’environnement et l’image de la filière depuis plusieurs années, bien avant les plans nationaux en faveur de l’environnement.

Les chiffres alsaciens sont :

  • Agriculture biologique : 35% (dont 11% en biodynamie)
  • Certification environnementale : 11% (dont 10% Terra Vitis depuis 2019)
  • En cours de certification en 2018 13% (35% des intentions de conversion vers HVE, 53% vers bio)

Le SYNVIRA mène plusieurs actions pour aider ses adhérents dans la transition écologique, telle que :

  • Réduction des doses d’intrants aux abords des habitations en association avec les vignerons indépendants de Champagne
  • Information et formations des viticulteurs pour la certification HVE en partenariat avec la Chambre d’Agriculture
  • Proposition de pré-audit individuel pour la certification environnementale
  • Sensibilisation des pratiques de l’agriculture de conservation

Quand vous vous promenez dans le vignoble n’oubliez pas que les viticulteurs sont les artisans de ce paysage et qu’ils préservent la faune et la flore de la région, à votre tour ne jetez pas vos déchets dans les vignes, la préservation de l’environnement est le travail de tous.