Le temps d’un week-end, Strasbourg capitale européenne, est devenue la capitale des Vins Blancs du Monde. Pour cette 20ème édition le concours international, rebaptisé le Mondial des Vins Blancs, l’était réellement avec des vins venant pêle-mêle d’Allemagne, Australie, Chili, France, Hollande, Italie, Luxembourg, Roumanie, Slovaquie et République Tchèque.

En cette année particulière et Covid oblige, les jurys étaient moins nombreux qu’à l’habitude, 50 dégustateurs (contre 70) se sont tout de même retrouvés pour déguster plus de 724 vins (766 l’an dernier) de 17 pays (19 l’an dernier) différents, des attendus Vins d’Alsace aux vins du Chili ou de Roumanie.

Le Mondial des Vins Blancs est un rendez-vous incontournable et de référence, qui distingue chaque année les meilleurs vins blancs de chaque catégorie. Il décerne également des médailles d’or (plus de 85 points sur 100) et d’argent (entre 82 et 84,99 points sur 100), sachant que maximum 30% de chaque catégorie peut être médaillé.

Après deux jours de dégustation et de délibération, les résultats tombent et c’est un peu le coup de massue pour les Vins d’Alsace. Certes les Vins d’Alsace ont été récompensé avec pas moins de 140 médailles (dont 69 d’or) sur un total de 217 décernées, mais là où l’an dernier les Vins d’Alsace trustaient la majorité des trophées, cette année rien.

Le Grand Prix du Jury pour le vin ayant obtenu la meilleure note du concours est obtenu par la cave Stiftung Bürgerspital zum Hl. Geist à Wurtzbourg en Bavière pour un Gewürztraminer Würzburger Stein Trockenbeerenauslese 2011.

La surprise vient des pays de l’Est (8 récompenses sur 14) et plus particulièrement de la République Tchèque qui obtient 4 prix dont :

  • le Prix VINOFED pour le vin sec de 0 à 4 g de sucre résiduel ayant obtenu la meilleure note du concours.
  • le trophée pour le vin sec de 0 à 4 g de sucre résiduel pour les catégories Chardonnay, Gewurztraminer et Pinot Gris.

L’intégralité du classement est visible ICI.