Demain les Vins d’Alsace souffleront les 43 ans de l’AOC Crémant d’Alsace, officialisé par décret le 24 août 1976. Un décret qui a officialisé une pratique ancienne et lui a permis d’atteindre une autre dimension dans sa valorisation, car rappelons qu’avant cette date cette production était nommée mousseux d’Alsace.

Aujourd’hui la vente de Crémant d’Alsace a dépassé les 25% de la production des Vins d’Alsace, tiré (en quantité) par les coopératives telles que Wolfberger, Bestheim ou Arthur Metz, mais il ne faut pas oublier les productions moins importantes en volume et souvent plus spécifique comme le Domaine Jean-Claude Buecher (seul domaine alsacien dédié uniquement au Crémant), le Domaine Armand Gilg, le Domaine Valentin Zusslin et pour finir l’incontournable Maison Dopff Au Moulin.

Comment ne pas mettre en lumière la maison Dopff Au Moulin ?!?

La première raison et la plus évidente parait historique, n’oublions pas que la viticulture alsacienne et le Crémant d’Alsace en particulier doivent beaucoup à la maison Dopff Au Moulin. En effet c’est Julien Dopff, qui découvre le Champagne lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900 et décide de suivre une formation à Epernay. De retour à Riquewihr et fort de cette expérience il lance le Champagne Dopff en Alsace, c’est tout de suite une réussite entre autre dut aux droits de douane quasi inexistants entre l’Allemagne et l’Alsace annexée.

L’histoire du « mousseux alsacien » s’assombrit lorsque l’Alsace retourne à la France et doit faire face à la disparition du marché allemand, dès lors la Maison Dopff Au Moulin revêt le rôle de fer de lance et devient le seul producteur d’effervescent alsacien. Ce n’est que dans les années 70 que l’horizon s’éclaircit avec l’arrivée de nouveaux acteurs (Wofberger, Sparr et Westhalten), ils décident de faire front commun et de se lancer dans la reconnaissance officielle de l’effervescent alsacien dit «méthode champenoise» qui sera définitivement abandonnée le 24 août 1976… le Crémant d’Alsace est né !

40 ans plus tard c’est sur le parvis de la Maison Dopff Au Moulin, devant sa grand-mère  (Emmy), son père (Pierre-Etienne) et de nombreuses personnalités, que Etienne-Arnaud Dopff célèbre cette date en dévoilant une Cuvée Hommage pour commémorer cette date.

Moments choisis lors de cet événement.

Ce Crémant Cuvée Hommage est un assemblage de Chardonnay et Pinot Blanc vendangés en 2012, mis en bouteille en mai 2013 et dégorgé en juillet 2016.

L’extérieur étant aussi important que l’intérieur, c’est tout d’abord dans un coffret (numéroté) en bois que vous découvrirez cette cuvée. Une fois ce coffret ouvert vous ne pourrez pas manquer le regard des quatre héritiers de la Maison Dopff Au Moulin sur l’étiquette et surtout la très belle bouteille (numérotée) qui est spécifique à cette cuvée.

La Maison Dopff Au Moulin est certes une grande maison, mais une maison familiale qui a sut très tôt et à une époque compliquée être pionnière, dynamique et fer de lance pour finalement aujourd’hui évoluer et surtout être l’ambassadrice d’une viticulture alsacienne qui se veut conquérante.

La Cuvée Hommage est une édition collector limitée à 824 bouteilles, elle est vendue 40€ et aujourd’hui il en reste environ une centaine… alors vite, avant que l’hommage ne se transforme en regret !!!