Le Domaine Pierre et Frédéric Becht n’est pas une nouveauté pour VinéoNews Alsace. Nous avions eu l’occasion de faire connaissance (il y a quelques années) avec Frédéric à la Confrérie St. Etienne et plus récemment nous avons fait un Carnet lors des vendanges. Mais pour l’instant pas de reportage sur le domaine à proprement parler.

Le Domaine Pierre et Frédéric Becht est établit à Dorlisheim, village viticole jouxtant Molsheim, pour être précis à la sortie (en direction Mutzig). Dorlisheim est situé sur la Route des Vins d’Alsace ; ce charmant village est connu des passionnés du constructeur automobile Bugatti pour accueillir le Château Saint-Jean qui est le siège de la marque Bugatti.

Aujourd’hui le domaine familial exploite 22,5ha de vignes sur Dorlisheim et Mutzig, une présentation du domaine par Frédéric sera encore plus simple.

Plus des trois quart de la production est vendu au caveau aux particuliers, le domaine vend également hors de nos frontières «avec le chiffre faramineux de 7 % à l’export, moitié pour la Belgique et moitié pour le Luxembourg». Le domaine ne fait quasiment pas de salons «on fait salon au caveau tous les jours, du lundi matin au dimanche soir». Sinon le domaine fait quelques événements en février et mars en Belgique, mais souvent ce sont les parents qui les font.

Le domaine élève les 7 cépages alsacien, le crémant, ainsi que des eaux de vie. La pépite du domaine est le Stierkopf, un terroir d’exception qui mériterait bien d’être classé Grand Cru. Le Stierkopf est orienté plein sud, permettant ainsi un ensoleillement optimal et rajoutez une légère brise, vous obtenez ainsi le climat idéal pour limiter le développement des maladies de la vigne.

Frédéric nous précise la répartition en cépage et l’âge des vignes.

En tant qu’ancien Major de la Confrérie St. Etienne, Frédéric est très fier que les vins du domaine soient régulièrement primés lors des dégustations d’attribution du Sigille et sont présents dans l’oenothèque de la Confrérie St. Etienne, participants ainsi à la mémoire des vins d’Alsace.

Le Domaine Pierre et Frédéric Becht est en culture raisonné, avec une maitrise des traitements très poussée grâce à la mise en place de stations météo dans les vignes.

Le domaine produit environ 135 000 bouteilles par an et le crémant représente 40 000 bouteilles. La gamme est composé  de

Le domaine vendange intégralement à la main. Additionné ceci à un terroir d’exception, une très belle qualité de raisin et le savoir-faire du vinificateur, certains vins sont élevés dans des fûts en bois, le tout vous permet d’obtenir des vins d’une qualité remarquable.

Mais à présent faisons connaissance un peu plus avec Frédéric Becht.

Comme mentionné plus haut il fait partie de la Confrérie St. Etienne, dont il a été le Major pour l’année 2015. Cela reste pour lui une expérience unique, avec des rencontres multiples et formidables. Il est fier d’avoir été le gardien de l’oenothèque et ainsi de faire les séances de rebouchage, choisir les vins pour les différentes dégustations, ateliers et accord mets/vins… «une expérience formidable…. une période très enrichissante et si c’était à refaire je le referais de suite», peut être moins son épouse ou ses parents car cela a été une année très chronophage.

Depuis deux ans, il regrette de ne pouvoir y consacrer plus de temps, mais son rôle au sein du domaine, l’agrandissement de la famille, une semi retraite des ses parents et son implication dans la vie locale sont devenus autant des freins à ses envies.

Autres passions que le vin, la gastronomie et le vin…. blague à part Frédéric aime beaucoup l’informatique.

Le site internet n’est pas l’oeuvre de Frédéric, il estime ne pas avoir suffisamment de compétences pour le faire. Le site est une vitrine pour le domaine, il est très complet avec un descriptif et la dégustation pour chaque vin. Pour l’instant, le site internet n’a pas de vente en ligne, c’est une volonté car au domaine Becht on privilégie l’accueil et le contact « et comme je n’arrive pas à transcrire ça sur un site marchand, donc on reste sur un site vitrine ».

Nous continuons cette visite par la dégustation d’une partie de la gamme avec entre autre un Crémant Chardonnay Extra-Brut (zéro rajout au moment du tirage). Une robe dorée avec de légers reflets verts, on devine déjà la finesse de la bulle. Le nez est sur le registre des fleurs blanches et une pointe de mirabelle, en bouche c’est une explosion, c’est droit, fin et vif .

Autre vin, le Riesling Stierkopf. Un nez sur la minéralité, le silex et le citron. En bouche c’est frais tout en ayant une belle rondeur et un final sur l’amertume (légère)… un vin qui se mérite il faut le laisser s’ouvrir avant de pleinement l’apprécier… une tuerie !

Un dernier qui reste en mémoire, l’Auxerrois sec. Il présente une belle robe jaune, des arômes floraux et un coté pêche blanche. En bouche c’est gourmand, frais avec du gras et un final sur une acidité fine qui vous donnera immanquablement l’envie d’en reprendre.

Avant de finir laissons la parole à Frédéric qui nous parle de l’avenir pour le Domaine Pierre et Frédéric Becht et l’avenir pour les vins d’Alsace.

Impossible de conclure sans parler du sympathique accueil de Frédéric. Pour résumer le Domaine Pierre et Frédéric Becht c’est assez facile : un accueil top, un régal pour les papilles. Alors osez pousser la porte, vous ne serez pas déçus !

Domaine Pierre et Frédéric Becht

Concernant le Domaine Pierre et Frédéric Becht