Comme tous les 3ème mardi de juillet, s’est déroulé hier le traditionnel Chapitre de la vigne féconde proposé par la Confrérie des Rieslinger, avec la participation de l’association d’animation de Châtenois-Scherwiller, l’association des viticulteurs, des jeunes vignerons et le soutien de la commune. Un événement qui draine toujours beaucoup de monde et cette 40ème édition ne déroge pas à la règle avec presque 200 personnes présentes.

La Confrérie des Rieslinger c’est aujourd’hui 30 Rieslinger, 200 amis des Rieslinger et près de 350 Ambassadeurs. Par ce deuxième événement estival les Rieslinger continuent à fêter leur 40ème anniversaire après un premier événement en mars (Chapitre de la Nouvelle Vigne).

Le temps était au beau fixe permettant ainsi de déguster et vivre cette soirée à l’extérieur, de nombreuses confréries viniques étaient également présentes, comme les Bienheureux du Frankstein, la Corne d’Ottrott, le Comité des Reines des Vins d’Alsace ou encore celle de la Tarte Flambée d’Alsace.

Après les discours de bienvenue et de remerciement du Grand-Maitre Bernard Martin, de Olivier Sohler (Maire de Scherwiller) et de Damien Sohler (Président du Syndicat viticole), les festivités commencent. Le Chapitre débute par la dégustation ; comme toujours, c’est le millésime de l’année passée qui est présenté et dégusté… le tant attendu 2018.

Tout au long de la dégustation ce ne sont pas moins de 7 personnes qui furent intronisés et eurent les honneurs du loyala, et aux dires de beaucoup « le vin était fameux ». Parmi les nouveaux ambassadeurs, amis des Rieslinger récompensés :
  • Elsa Schalck (Avocate, Vice-Présidente de la région Grand-Est et Conseillère Municipale de Strasbourg)
  • Bruno Caro (directeur du Haut-Koenigsbourg)
  • Christophe Reibel (journaliste indépendant entre autres au PHR et DNA)
  • Jean-Paul Roth (Maire de Rihnau)
  • Margaux Jung (Reine des Vins d’Alsace)
  • Flore Ansel (Dauphine de la Reine des Vins d’Alsace)
  • Pauline Husson (Dauphine de la Reine des Vins d’Alsace)
Coté dégustation ce sont 7 vins qui ont été présentés et servis par les membres des Rieslinger, dégustés et commentés par Thibaut Stauffer et Stéphane Gresser et à la fin toujours très bien accordés avec un plat par Lucas Raimstein de l’Auberge Raimstein.
  • Crémant Blanc de Blanc du Domaine Frey-Sohler. Au nez, on est sur des notes de fleurs blanches, agrumes, en bouche légèrement abricot et amandes. L’accord proposé, un Carpaccio de truite citronné et ciboulette parsemé de graines de courges grillées pour le croustillant.
  • Pinot Noir Rosé Réserve Particulière 2018 du Domaine Dussourt. Au nez, on est sur des notes de groseilles et pamplemousse, une bouche souple avec une amertume en final. L’accord proposé, Côtelettes d’agneau de lait marinées (huile, olives noires et basilic), le tout au barbecue avec des petits légumes.
  • Pinot Blanc – Auxerrois 2018 du Domaine Robert Haag. Au nez, on est sur la pêche/abricot/fruits jaunes et fleurs d’acacias, la bouche est ample/grasse et ronde. L’accord proposé, à l’apéro, une tarte flambée.
  • Riesling Scherwiller 2018 du Domaine Ruhlmann Fils. Au nez, on a un coté mentholé/citron vert, voire même buis, en bouche ça manque un peu d’acidité, agrume mais gras. L’accord proposé, une tarte à l’oignon soufflée et une salade de mâche.
  • Riesling Scherwiller 2016 du Domaine Achillée. On a un nez très bourgeon de cassis et déjà minéral, en bouche on a un trame acide, c’est sec… un Riesling de gastronomie. L’accord proposé, un filet de sandre sur choucroute et un beurre blanc.
  • Pinot Gris 2018 de la Cave Wolfberger. Au nez, on est sur les fruits mûrs, l’abricot sec et la gelée de coing, en bouche c’est ample, soyeux et charnu. L’accord proposé, Poitrine farcie de coq avec une poêlée de champignons pour la farce.
  • Gewurztraminer 2018 du Domaine Hubert Blumstein. Au nez, on est sur les marqueurs typiques du Gewurztraminer (rose, litchi, mangue et épices), en bouche c’est gras avec une amertume en final. L’accord proposé, un Munster fermier, flambé au Marc de Gewurztraminer.

Une bonne soirée alliant partage, mondanités, dégustations, distinctions et découvertes… le tout à une température quasi idéale. Toutes les personnalités honorées n’ont pas manqué de mettre en avant leur attachement à Scherwiller et à ses vins ; mention spéciale pour la Reine des Vins d’Alsace et ses dauphines qui n’ont pas manquées pendant cette année de règne de promouvoir les Vins d’Alsace…. et évidement le Riesling de Scherwiller.