Le week-end dernier (17 et 18 novembre) se tenait le 30ème Salon des Vins et des Terroirs, rebaptisé « Oeno’Festival »… avec, qui sait, le secret espoir « d’être bientôt aussi connu que le festival de Cannes ». Cette année il était organisé par les 24 étudiants de BTSA Technico-Commercial Vins et Spiritueux du Lycée de Rouffach promo 2017-2019 et force est de constater qu’on ne pourra pas dire qu’ils aient fait le choix de la facilité en proposant l’Oeno’Festival. Tout était pensé cinéma, les marches avec son tapis rouge, le nom des salles avec à chaque fois un film en lien avec les produits proposés et sans oublier les étudiants et professeurs eux mêmes qui étaient sur leur 31… On se serait vraiment cru à Cannes, bien que la météo n’y était pas.

Les produits proposés cette année étaient encore de haut niveau avec plus de 70 références de vins, bières et spiritueux des différents lycées viticoles de l’hexagone, ainsi que des vins italiens et chiliens. Mais pour en profiter pleinement autant y associer des produits de qualité et il y avait de quoi faire : pains d’épices, foie gras, miels, volailles Bio, biscuits Roses de Reims, fromages, huîtres, huile d’olive, truites fumées, etc… vous l’aurez compris un beau et bon moment gourmand. Les petits nouveaux, Laurent Bessot (Peinture au Vin Rouge), le Comité des Reines des Vins d’Alsace et la Confrérie Saint-Etienne, ont également bien tourné.

L’Oeno’Festival ne serait pas ce qu’il est sans un encadrement de qualité, lors de l’inauguration toute l’équipe enseignante et en particulier madame Nibaudeau Roxane et Sirguey Véronique ont été chaleureusement saluées et remerciées. Ces deux professeurs en charge de cette promo sont les chevilles ouvrières sans qui rien ne serait possible. L’inauguration a été un moment particulier pour les intervenants puisque beaucoup sont des anciens et anciennes élèves et même actuelle, puisque Margaux Jung (Reine des Vins d’Alsace) y est encore en formation. Margaux ne manquera pas de rappeler la place centrale du Lycée de Rouffach au sein de la viticulture alsacienne, avec « tous les professeurs qui transmettent leur métier et leur passion ». Comme le rappelait Pauline (Dauphine de la Reine des vins d’Alsace), il y a sur le salon « une belle gamme de vins d’Alsace, mais gardons les yeux ouverts sur ce qui nous entoure ».

Une absence était toute fois remarquée, celle du CIVA. Une absence qui était peut-être liée à la non participation financière à l’événement, contrairement aux autres années… une bizarrerie au regard de l’importance du Lycée de Rouffach au sein de la filière viticole alsacienne.

Godfrey Browne (Proviseur du Lycée Agricole et Viticole de Rouffach), en plus des salutations d’usage, a souhaité mettre en avant le tout nouveau Crémant Prestige du Domaine de l’Ecole qui a été officiellement lancé durant ce salon. Ce Crémant Prestige est un millésime 2015 et issu de Pinot Noir et Pinot Blanc, un crémant d’une belle finesse qui a été élevé 24 mois sur latte avant d’être dégorgé.

Jacques Cattin (Député) est venu non sans nostalgie dans ce lycée qui l’a vu débuter dans la viticulture « mais il y a 45 ans ». Comme il aime à le dire, passer par Rouffach « ça mène à tout, même à la politique ». Il est aussi revenu sur la rudesse du marché actuel du vin, aussi bien pour le marché français, qu’à l’international… une problématique « qui est encore plus marquée aujourd’hui, qu’à mon époque ». D’où l’importance du Lycée de Rouffach pour former, préparer et armer nos jeunes.

Il ne faut pas oublier le but de ce salon, certes c’est un très bon exercice pratique pour ces étudiants, mais c’est surtout et aussi une façon de financer leur sortie de fin d’année… Pour mémoire, les étudiants de l’an passé étaient partis au Chili. Et cette année les chiffres sont un peu en demi-teintes, les entrées (malgré ou à cause des gilets jaunes) sont restées quasiment stable, avec environ 800 entrées. Le repas de gala à lui bien fonctionné, puisque pas moins de 340 convives ont été servis. Mais avec 5000€ de moins que l’année précédente, la satisfaction n’est pas totalement au rendez-vous. Même si les étudiants ne baissent pas les bras, puisqu’il est déjà prévu d’autres actions sur l’année pour faire augmenter le chiffre. Mais cette année ce ne sera pas le Chili ou l’Amérique du Sud, les étudiants se dirigeraient plutôt vers un voyage de fin d’année en Europe, avec une préférence pour la Croatie.

30ème Salon Des Vins – Oeno’festival

Toute les photos du reportage visible ICI

Concernant l’Oeno’festival