Le week-end dernier était très chargé, Pentecôte oblige. Les Vignerons Indépendants d’Alsace organisaient leur traditionnel Pique-nique chez le Vigneron. Chez VinéoNews Alsace l’accent a été mis sur un week-end de découverte et de dégustation, mais aussi sportif avec la deuxième édition du Vélo Vino Tour. L’année dernière un seul membre de l’équipe (Marie) y avait participé, mais devant l’enthousiasme de celle-ci, nous avions décidé de le faire tous cette année.

Rendez-vous était donné au Domaine Viticole de la Ville de Colmar à 10h30 pour un départ 3/4 d’heure plus tard ; une foule impressionnante était déjà sur place pour percevoir le kit individuel avec son numéro. Le temps de tout vérifier, boire un café et c’est déjà le départ… un départ toutes les 3/4 minutes, par vague de 5 à 10… il faut bien ça pour faire partir les 350 participants.

La météo cette année est idéale, un ciel couvert mais lumineux et une température agréable… bien que sur la fin le vent s’est invité avec quelques gouttes, juste assez pour augmenter la cadence et finir au plus vite.

Le départ a lieu au Domaine Viticole de la Ville de Colmar, qui sera aussi notre point de retour et la dernière étape gourmande. Un départ tranquille, de mise en jambes sur le plat de la Hardt qui nous permet de rejoindre sans effort le bas du Grand Cru Mambourg pour la première étape gourmande… un bon moment de détente avec les vins du domaine et de la charcuterie fondante à souhait.

Après ce moment revigorant direction Ammerschwihr, plus précisément dans le Kaefferkopf. Là pour les novices et surtout pour ceux qui n’ont pas de vélo à assistance électrique, les premières difficultés apparaissent… mais rien d’insurmontable. Contrairement à l’an dernier Ammerschwihr accueille la deuxième étape avec l’entrée et non le plat principal. C’est l’étape où nous avons vu consommé plus d’eau que de vin. Il faut dire qu’avec les premiers efforts associés à une chaleur lourde, la demande en eau et en jus de fraise a explosé… Heureusement l’organisation est très réactive et arrive toujours à ravitailler en temps en heure. Bravo !

Pour mériter le plat principal (proposé par la Maison Ferber) il faut monter à Niedermorschwihr. Une grimpette conséquente où il aura fallu souvent poser un pied à terre pour tous ceux qui n’avaient pas d’assistance électrique ; en plus le vent s’était levé et quelques gouttes se sont pointées… Heureusement ce n’était qu’une simple alerte. Sur place la tourte fut très appréciée et permit de se requinquer.

Après avoir récupéré, direction l’avant dernière étape avec le fromage à Turckheim. Une descente agréable et l’occasion de profiter de superbes panoramas, mais assez technique du fait des changements de revêtements : terre, sable, gravier et bitume. Mais à l’arrivée le cadre était top pour apprécier brie, munster, comté ou encore fromage de chèvre.

Pour finir, retour au Domaine Viticole de la Ville de Colmar. Là on sent que c’est la fin et du plat ; le trajet se fait à fond pour arriver et déguster un brie… au kirsch. Un moment vraiment sympathique où l’on rigole et on reparle des anecdotes de la journée, le tout dans une très bonne ambiance.

Au final un joli parcours à vélo d’une demi-journée, accessible à tous (mais avec des vélos électriques c’est mieux) à la découverte du vignoble alsacien.