Fin avril avait lieu la traditionnelle rencontre presse organisée par le Syndicat des Vignerons Indépendants d’Alsace (Synvira). Une occasion d’échanger sur les dossiers du moment et de nous présenter les événements oenotouristiques de la saison qui s’annonce. Pour cette rencontre le Synvira nous a réunis au domaine de Jean-Paul et Valérie Ostermann, à Ribeauvillé.

En devenant une force de proposition dans l’offre oenotouristique le Synvira est certes devenu un acteur incontournable du vignoble alsacien, mais évoluer est une nécessité. Evoluer !?! le Synvira ne cesse de le faire en créant il y a quelques années un groupe de jeunes vignerons dynamiques qui ne manquent aucune occasion pour revendiquer leur attachement aux Vins d’Alsace. Mais comme vous le constaterez c’est aussi dans les événements proposés que les évolutions apparaissent. 

Lors de cette présentation, il y a évidement le traditionnel pique-nique chez le Vigneron Indépendant, les apéros gourmands, les vendanges d’un jour et une nouveauté.

Un événement incontournable 

Cela fait 25 ans que le Pique Nique chez le Vigneron Indépendant est organisé en Alsace lors du week-end de la Pentecôte. Durant ces trois jours, les domaines participant (81 domaines cette année) accueillent près de 20000 personnes en Alsace. Cet événement a été primé en 2009 au Prix National de l’oenotourisme et depuis est devenu un événement national. Le principe de départ était le suivant : le participant apporte son repas et le vigneron met à disposition un barbecue et sert ses vins. Mais la manifestation a évolué, les domaines ouvrent leurs portes plus tôt pour visiter les caves et/ou le vignoble. Ils proposent plus, font découvrir les métiers qui gravitent autour du vin et y sensibilisent les jeunes, proposent par exemple des balades en calèche, des expositions de peinture ou des chasses au trésor. Le Pique Nique est devenu un rendez-vous annuel pour les personnes qui apprécient les échanges avec le vigneron et entre participants. Au départ, le Pique Nique a été créé pour faire venir le citadin dans les domaines, le pari a été gagné car les ventes en grande distribution ont baissées au profit des ventes directes (liste des vignerons).

Une évolution gourmande 

L’Apéro Gourmand évolue et passe d’un vendredi à quatre étalés de mai à août.

  • vendredi 3 mai 2019
  • vendredi 7 juin 2019
  • vendredi 5 juillet 2019
  • vendredi 2 août 2019

Cette année une trentaine de vignerons se sont inscrits pour faire découvrir des accords mets vins surprenants en harmonie avec les crus des domaines, chaque domaine proposant son propre thème en fonction de sa personnalité. Au départ l’Apéro Gourmand a été créé pour faire découvrir l’univers du vin et sensibiliser la jeunesse à la consommation avec modération, car il est plus facile d’échanger les ressentis de chacun en petit comité, en accord avec des mets et quand le vigneron est plus disponible. Bien sûr l’événement reste ouvert aux amateurs et aux curieux. Une participation de 20€ par personne est demandée et il est préférable de s’inscrire (liste des vignerons) car l’accueil est limité. 

Un moment inoubliable 

Vendangeur d’un jour permet depuis 2012 aux touristes (français et étrangers), clients ou locaux, de participer à une demie journée de vendanges accompagnée ou non d’un repas avec les vendangeurs (formules de 30 à 45€). Un événement qui a été victime de son succès puisque la demande est plus importante que l’offre, mais avec l’implication de plus en plus nombreuse des vignerons cela ne devrait bientôt plus qu’être un vague souvenir. 

Au programme de ces vendanges : 

  • Le vigneron accueille et présente les techniques de vendanges 
  • Accompagné du vigneron, le touriste va dans une parcelle de vignes pour 1 à 2h de vendanges 
  • Retour au domaine, pour une présentation de la transformation du raisin en vin 
  • Dégustation de vins 
  • Repas des vendanges (si formule avec repas) 
  • A la fin de la demi-journée, un diplôme du « Vendangeur d’un jour » est remis

Reservation et information

Une nouveauté à partager 

L’équipe du Synvira termine sa présentation en levant un bout de voile sur un événement qui n’a pas encore de nom officiel, mais qui pourrait s’apparenter à une forme de continuité avec l’opération vendangeur d’un jour. La date n’est pas encore figée mais elle devrait se situer le dernier week-end de septembre ou le premier d’octobre. Un événement qui serait en soirée et s’apparenterait à un repas vigneron de vendanges avec le vin nouveau (Neier Siasser), charcuteries, pain et noix… un très bon moment en perspective encore en gestation, mais que nous ne manquerons pas de vous faire découvrir.

N’oubliez pas…

L’Alsace est la région viticole à faire le plus de ventes directes grâce aux opérations oenotouristiques menées par chaque domaine et à celles proposées par le syndicat qui apporte une dynamique supplémentaire aux exploitations.

Ainsi le Synvira répond aux 3 valeurs qui définissent les vignerons indépendants :

  • le partage d’expérience, de la vie du vigneron et du produit plaisir qu’est le vin
  • le respect de l’autre par l’échange de conseils techniques et commerciaux entre vignerons, création d’un groupe jeunes vignerons pour dynamiser cela.
  • l’engagement pour l’environnement et le maintien de beaux paysages.

Avec un peu moins de 500 vignerons adhérants à ces valeurs, l’Alsace est la région qui a le plus de vignerons indépendants en comparaison du nombre de domaines.