La confrérie des Amis d’Ammerschwihr et du Kaefferkopf a organisé sa traditionnelle dégustation du Grand cru Kaefferkopf, mercredi soir.

Les organisateurs ont déploré le manque de mobilisation des domaines pour présenter leurs vins, en effet cette année 22 échantillons ont été dégustés, c’est bien moins que les autres années.

Le but de cette soirée est de définir les vins qui iront alimentés l’œnothèque de le Confrérie.

Ainsi les vins sont commentés et notés, seuls ceux ayant une note supérieure ou égale à 7/10 reposeront à l’oenothèque.

Cette année le jury d’honneur était composé de Justine Schmitt Reine des Vins d’Alsace 2017/2018 qui a spécialement fait le trajet depuis Schiltigheim, Philippe Junger responsable à la retraite de la Cave Historique des Hospices de Strasbourg également venu tout droit de Strasbourg, de Dominique Pinsun œnologue et de Patrick REINSTETTEL maire d’Ammerschwihr. L’ensemble de l’assemblée comptait une vingtaine de dégustateurs qui ont découvert 8 Riesling (2015 et 2016), 3 Pinot Gris 2016, 6 Gewurztraminers (2015 et 2016) et 5 Assemblages (2015 et 2016) grande particularité du Grand Cru Kaefferkopf.

Effectivement le Kaefferkopf est l’un des rares Grands Crus à pouvoir revendiquer des assemblages, mais pas n’importe comment. Le Gewurztraminer doit représenter entre 60 et 80%, le Riesling entre 10 et 40%, les cépages facultatifs sont le Pinot Gris dans les proportions 0 à 30% et le Muscat de 0 à 10%. Evidement tous les raisins sont issus du Grand Cru. En contre partit de l’assemblage, les producteurs ne peuvent pas revendiquer de Grand Cru Kaefferkopf Muscat en monocépage.

Comme toutes les soirées, celle-ci a débuté religieusement, dans le calme, seuls quelques chuchotements venaient troubler la dégustation studieuse de chacun. Au fil des flacons, les langues se déliaient et le débat s’instaurait, ponctué de notes d’humour. Philippe Junger a partagé ses anecdotes de la Cave des Hospices de Strasbourg et a insisté sur le fait que le Kaefferkopf est connu dans la capitale européenne et que son histoire fait rêver les amateurs de vins d’Alsace.

Seule 8 domaines producteurs de Kaefferkopf, sur l’ensemble des 71,65 hectares de Grand Cru ont présenté leurs flacons :

  • Domaine Maurice Schoech

  • Domaine Maurice Griss

  • Domaine Léon Heitzmann

  • Domaine Marcel Freyburger

  • Domaine Jean-Baptiste Adam

  • Domaine Sick-Dreyer

  • Domaine Klee Frères

  • Domaine Kuehn

Les domaines dont les vins ont été retenus (estampillé) feront un don de 6 bouteilles de chaque vin à la Confrérie des AAK :

  • Riesling Grand Cru Kaefferkopf 2016 Domaine Léon Heitzmann

  • Riesling Grand Cru Kaefferkopf 2015 Domaine Jean-Baptiste Adam

  • Riesling Grand Cru Kaefferkopf 2015 Domaine Sick-Dreyer

  • Gewurztraminer Grand Cru Kaefferkopf 2016 Domaine Maurice Griss

  • Gewurztraminer Grand Cru Kaefferkopf 2016 Domaine Maurice Schoech

  • Pinot gris Grand Cru Kaefferkopf 2016 Domaine Marcel Freyburger

  • Kaefferkopf AOC Grand Cru Alsace 2016 Domaine Kuehn

  • Kaefferkopf AOC Grand Cru Alsace 2016 Domaine Maurice Schoech

  • Kaefferkopf AOC Grand Cru Alsace 2015 Domaine Jean-Baptiste Adam

Cette séance de travail s’est clôturée par une petite collation.

La Confrérie des Amis d’Ammerschwihr et du Kaefferkopf