LA TOURNEE DES TERROIRS ETAPE 15 : BERGBIETEN

Dégustation verticale de riesling des terroirs du fossé de Balbronn

Cette « Tournée des Terroirs » organisée du 23 avril au 30 juillet pour fêter le 70ème anniversaire de la « Route des Vins d’Alsace » va bientôt se terminer sans que j’ai pu trouver un dimanche de libre pour y participer…dure, la vie de retraité !

Je vais donc essayer de me rattraper en participant aux trois dernières étapes de ce beaux parcours dans le vignoble alsacien en commençant par Orschwiller puis Ammerschwihr avant de terminer par l’ultime étape de Bergbieten.

Hoppla, c’est parti !

Comme toujours, il faut marcher un peu pour rejoindre le site mais l’objectif est en vue

Le stand de l’accueil sur l’Altenberg de Bergbieten.

Comme pour chaque étape, les organisateurs de cette journée ont mis en place un bar éphémère pour permettre la découverte des vins des producteurs locaux, un espace restauration, des espaces détente/chill, des espaces de jeux pour petits et grands et une animation musical.

En plus de ça, chaque village propose des ateliers thématiques autours du vin et à Bergbieten ce seront des ateliers de dégustation pour découvrir les rieslings et les pinots noirs des terroirs du fossé de Balbronn et une promenade sur le coteau de l’Altenberg de Bergbieten pour apprendre à mieux connaître la géologie particulière de ce Grand Cru.

N’ayant pas pris la précaution de réserver mes places pour les dégustations du jour, je ne dois ma participation à la session consacrée aux rieslings qu’au désistement en dernière minute d’un participant…OUF !

Les participants sont installés sous la tonnelle et c’est Lilian Andriuzzi, œnologue de la Cave du Roi Dagobert, qui va animer la dégustation.

Allez, on goûte !

  • Alsace Riesling Thalberg 2021 – Domaine R. Schmitt : nez très élégant avec des notes de citron frais et de rhubarbe, bouche ample et gourmande avec un équilibre frais et une salinité marquée, finale fraîche avec une belle parsistance aromatique sur le pamplemousse. (terroir : argilo-marneux)
  • Alsace Riesling Ostenberg 2021 – Domaine Loew : nez discret sur la citronnelle et la craie complété par de délicates notes florales qui se révèlent après aération, bouche élancée avec un équilibre très fringant, finale tonique avec de beaux amers minéraux. (terroir : calcaire)
  • Alsace Riesling Steinacker de Traenheim 2020 – Domaine C. Muller : nez ouverte et expressif avec des notes fruits à coque et de fleurs sur un fond légèrement grillé, bouche très gourmande avec une belle salinité, finale très digeste avec un long sillage sur les agrumes mûrs. (terroir : argilo-calcaire)
  • Alsace Grand Cru Riesling Altenberg de Bergbieten 2019 – Cave du Roi Dagobert : nez ouvert et engageant sur le pomelo bien mûr, bouche riche et gourmande avec un joli gras et un petit grip tannique stimulant, finale encore un peu serrée mais toujours très généreuse. (terroir : marno-calcaire et gypse)
  • Alsace Riesling Cosmik – Domaine Fischbach : une solera de 5 millésimes (2017, 2018, 2019, 2020 et 2021) avec un nez frais et complexe qui développe de beaux arômes de citron, de poivre blanc et de craie sur un fond finement iodé, bouche dense et solidement tendue par une acidité assez saillante et une salinité marquée, finale bien salivante avec une fine tannicité et des amers minéraux… (terroir : marno-calcaire et gypse)
  • Alsace Riesling Geierstein 2018 – Domaine Arbogast : nez assez discret avec des notes d’anis et de fenouil sur un fond crayeux, bouche ronde et gourmande (9 g de SR), structure bien souple, finale suave et légère mais un peu courte. (terroir : calcaire)
  • Alsace Grand Cru Riesling Altenberg de Bergbieten 2018 – Domaine Mochel-Lorentz : nez très réduit à l’ouverture puis développement d’une belle palette florale et citronnée, bouche élancée mais manquant un peu de consistance, finale fraîche mais un peu courte. (terroir : marno-calcaire et gypse)
  • Alsace Riesling Lerchensand 2016 – Domaine Ansen : nez complexe avec des notes de noisette grillée et de citron mûr sur un fond légèrement terpénique, bouche juteuse appuyée sur une base acide bien large et stimulée par une belle salinité, finale fraîche et bien salivante. (terroir : marnes et gypse)
  • Alsace Riesling Glintzberg 2012 – Domaine Anstotz : nez discret et complexe, notes de citron vert, de pierre à fusil et de poivre, bouche riche et puissante avec une belle tension acide et une légère présence tannique, finale très digeste avec un long sillage citronné et pierreux. (terroir : marno-calcaire)
  • Alsace Grand Cru Riesling Altenberg de Bergbieten 2011 – Domaine Mochel : nez complexe avec de fines notes d’évolution sur les fruits secs à l’ouverture avant de libérer de beaux arômes floraux et zestés, bouche ample et puissante avec un équilibre très rectiligne, finale saline et épicée. (terroir marno-calcaire et gypse)

Les terrasses du Lechensand (au loin) vues du haut de l’Altenberg

Lilian à la conclusion de cette dégustation et les vignerons qui préparent déjà la session suivante consacrée aux pinots noirs

Comme il n’y a plus de place disponible pour participer à la dégustation de pinots noirs – ces manifestations auront connu le succès jusqu’au dernier jour ! – je retourne vers l’espace de restauration pour terminer ma visite en dégustant quelques vins proposés au bar éphémère.

Petit tour d’horizon sur le vignoble avec une vue sur Dangolsheim et sur Bergbieten.

Le groupe qui participe à l’atelier « Géologie de l’Altenberg » et les premiers visiteurs installés pour la pause déjeuner.

Le bar éphémère à l’heure de l’apéritif.

  • Alsace Etn’hic 2019 – Domaine Fischbach : nez frais et engageant sur le citron et les fleurs des prés, bouche consistante et bien tendue avec une salinité puissante qui donne beaucoup d’énergie et de sapidité à la finale.
  • Alsace Sylvaner Vérité 2022 – Domaine Loew : nez asez discret avec une palette pure et très complexe, bouche riche et bien gourmande, finale intense et digeste.
  • Alsace Pinot Noir 2022 – Domaine R. Schmitt : nez ouvert et charmeur avec des notes de fruits rouges frais et de pivoine, bouche bien juteuse strucurée par une acidité mûre et des tanins soupels, finale fruitée, légère et salivante.

Comme lors des deux week-ends précédents, j’ai vécu un très beau moment de culture et de gourmandise sur les hauteurs de Bergbieten.

Je suis convaincu depuis de longues années de la grande valeur de ces terroirs situés à l’extrême nord de notre Route des Vins et ce n’est pas cette très belle dégustation de rieslings qui va me faire changer d’avis.

Grâce à ces animations qui se multiplient dans notre vignoble durant l’été, je peux affirmer – sans qu’on me reproche un excès de chauvinisme – que notre région est une destination de choix pour tout œnophile désireux de développer sa culture vinique tout en profitant de la légendaire mais bien réelle convivialité alsacienne.

Ceci dit, je termine cette « Tournée des terroirs » avec un petit sentiment de frustration du au fait de n’avoir pu participer qu’aux trois dernières journées…mais avec le succès qu’on connu ces différentes manifestations, j’ai bon espoir qu’on ne sera pas obligé d’attendre 10 ans avant une prochaine édition…à bon entendeur ! 

Bravo et merci à tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de cet évènement sur l’Altenberg de Bergbieten.

Article de Pierre Radmacher, vous pouvez le suivre sur son blog Vins, Vignobles et Vignerons

=> ICI <=