LA TOURNEE DES TERROIRS ETAPE 13 : ORSCHWILLER

Verticale de rieslings du Praelatenberg

Cette « Tournée des Terroirs » organisée du 23 avril au 30 juillet pour fêter le 70ème anniversaire de la « Route des Vins d’Alsace » va bientôt se terminer sans que j’ai pu trouver un dimanche de libre pour y participer…dure, la vie de retraité !

Je vais donc essayer de me rattraper en participant aux trois dernières étapes de ce beaux parcours dans le vignoble alsacien en commençant par Orschwiller puis Ammerschwihr avant de terminer par l’ultime étape de Bergbieten.

Hoppla, c’est parti !

Nous sommes sur la bonne voie et l’entrée du site où vont se dérouler les festivités du jour

L’équipement indispensable, un verre, un porte-verre et un carnet de dégustation.

Comme pour chaque étape, les organisateurs de cette journée ont mis en place un bar éphémère pour permettre la découverte des vins des producteurs locaux, un espace restauration, des espaces détente/chill, des espaces de jeux pour petits et grands et une animation musical.

En plus de ça, chaque village propose des ateliers thématiques autours du vin et à Orschwiller ce seront deux ateliers de dégustation verticale de crus du Praelatenberg et un atelier pour tester des accords vins et fromages…bref, il y a vraiment de quoi s’occuper !

Les espaces de repos, les jeux pour petits et grands…

…et les ilots pour « chiller » à l’ombre des vignes du Praelatenberg

Après cette visite rapide du site, nous rejoignons le groupe d’amateurs de vins installés dans les vignes pour la dégustation verticale de rieslings du Praelatenberg 

En route vers notre lieu de rendez-vous installé sur un verger au cœur du Grand Cru Praelatenberg

Christophe Bléger nous présente cette session de dégustation et Jean-Marie Koehly est chargé de commenter les vins…

…face à une vingtaine de dégustateurs passionnés.

Avant de servir les premiers vins, Christophe Bleger nous fait une rapide présentation du Praelatenberg, un Grand Cru que j’ai étudié en 2018 avec Hubert Laugner.

« C’est un terroir de gneiss avec des sol légers qui nous permettent de produire des vins légers et digestes…très prisés par la clientèle actuelle ».

Le Praelatenberg a comme autre particularité d’être travaillé par des vignerons très soucieux du respect de la nature : « à l’heure actuelle 80% de la superficie du Grand Cru est cultivé en BIO »…et on commence à y replanter des haies et des arbres « notamment avec les enfants de l’école du village qui ont planté leurs arbres ».

  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg-L’inoubliable 2018 – Domaine Bléger : nez très élégant avec des notes florales et pierreuses, bouche droite mais très suave, finale fraîche avec une belle salinité et un long sillage citronné.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg-L’inoubliable 2014 – Domaine Bléger : nez complexe avec des notes zestées et pierreuses accompagnées par de fines fragrances florales, bouche très élégante, juteuse et tonique, finale fraîche avec un sillage citronné et minéral.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2014 – Cave des Faîtières : nez discret avec des notes de pierre à fusil sur un fond légèrement herbacé, bouche longiligne avec un équilibre frais, finale légère et digeste avec de belles nuances végétales et grillées.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2013 – Domaine Allimant-Laugner : nez riche et bien ouvert avec des notes de citron mûr et de miel sur un fond floral délicat, bouche ample et consistante avec une fine tannicité minérale et des amers nobles en finale.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2013 – Cave des Faîtières : nez discret avec des notes florales délicates sur un fond légèrement grillé, bouche généreuse soutenue par une base acide/saline très large, finale très droite avec des amers qui rappellent le pamplemousse.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2011 – Domaine Zimmermann : nez complexe et séduisant avec cdes notes d’agrumes confits et le brioche au citron sur un fond végétal discret, bouche opulente avec un jus fruité très riche équilibré par une acidité vive et droite, finale intense avec un long sillage fruité et minéral
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2011 – Cave des Faîtières : nez complexe avec des notes de fruits secs torréfiés et d’agrumes confits sur un fond pierreux, bouche opulente mais avec un équilibre bien droit et une présence saline sensible, finale digeste avec une belle persistancefruitée et grillée.

Le riesling Praelatenberg 2011 de Zimmermann

  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2009 – Domaine Zimmermann : nez complexe et raffiné avec des notes de citron vert, de fenouil et de pierre à fusil, bouche riche et très gourmande, finale longue et salivante avec un beau retour minéral et fruité.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2005 – Domaine Allimant-Laugner : nez complexe et raffiné avec des notes d’orange amère et d’épices douces sur un fond végétal très frais, bouche consistante et assez mâchue, équilibrée par une acidité droite et une salinité puissante, fianle longue et salivante marquée par de fiesn touches oxydatives.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2005 – Domaine Engel : nez fin et assez discret avec de belles fragrancs florales et herbacées sur un fond légèrement grillé, bouche ample et tonique, finale très aérienne avec une belle persistance saline.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2003 – Domaine Engel : nez un peu évolué mais très agréable avec des notes de céréales grillées et d’herbe sèche sur un fond légèrement oxydatif, bouche riche et puissante avec un grain tannique stimulant, finale longue et sapide avec une belle persistance épicée/grillée.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2002 – Domaine Engel : nez un peu réduit à l’ouverture puis joli développement aromatique sur les fruits blancs mûrs, bouche généreuse et gourmande tenue par une ligne acide bien aiguisée, finale légère et glissante avec de fines nuances oxydatives.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 2000 – Domaine Siffert : nez sur la menthe verte complété par de fines notes grillées mais un peu pénalisé par une légère touche liégeuse, bouche très droite mais bien concentrée, finale fraîche et très salivante avec un beau sillage minéral et mentholé.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 1997 – Domaine Zimmermann : nez discret mais d’une belle fraîcheur, notes de fruits blancs frais et de citron mûr sur un fond légèrement grillé, bouche juteuse et solidement tendue, finale très fringante avec un beau retour fruité.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 1990 – Domaine Siffert : nez frais et racé avec des notes finement grillées et de belles nuances minérales sur la pierre à fusil, jus ample et consistant en bouche avec une acidité très droite qui assure un équilibre bien tonique, finale longue et salivante.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 1988 – Domaine Koehly : nez très vif avec des notes d’allumette craquée et de citron frais sur un fond grillé, bouche très fraîche étirée par une acidité puissante, finale tonique avec une belle persistance minérale.
  • Alsace Grand Cru Riesling Praelatenberg 1988 – Domaine Siffert : nez discret avec des nuances grillées et minérales très raffinées, bouche tendue avec un jus bien concentré structurée par une acidité vive et centrée, finale fraîche et bien saline.

Cette longue verticale nous a présenté une très belle série de 18 rieslings nées entre 2019 et 1988, un retour sur une période de 35 années sans aucune fausse note avec des vins remarquables de fraîcheur et d’équilibre.

Même si le style des différents vignerons reste perceptible dans chaque cuvée, nous avons quand même pu apprécier une belle constance dans les structures acides/salines de ces rieslings du Praelatenberg…un Grand Cru encore trop peu connu, qui mérite l’intérêt de tout amateur de grands vins d’Alsace.

Et pour s’en convaincre encore un peu plus, la dégustation de gewurztraminers du Praelatenberg fera l’objet d’un prochain article…à suivre.

Le casting du jour.

Article de Pierre Radmacher, vous pouvez le suivre sur son blog Vins, Vignobles et Vignerons

=> ICI <=