Avec ses beaux terroirs classés – le Pfersigberg et l’Eichberg – et ces coteaux hautement qualitatifs qui les entourent, Eguisheim bénéficie depuis longtemps d’une réputation tout à fait justifiée pour ses grands vins blancs.

Ceci dit, ça fait quelques années que je goûte des pinots noirs produits par certains vignerons de ce village et à chaque nouvelle dégustation je suis conquis par la prestance de ces vins qui associent force et souplesse pour révéler une élégance que je retrouve habituellement dans les grandes cuvées de la Côte d’Or.

J’ai donc sollicité quelques vignerons réputés d’Exa pour m’aider à mettre en lumière ces grands rouges qui, à mon avis, ne sont pas encore reconnus à leur juste valeur.

Après consultation de mes notes de dégustation et suivant les conseils avisés de quelques amis vignerons, j’ai établi une liste de 8 domaines à visiter :

  • domaine Mann – Vignoble des 3 Terres
  • domaine Albert Hertz
  • domaine Hebinger
  • domaine Ginglinger
  • domaine Emile Beyer
  • domaine Paul Ginglinger
  • domaine Paul Gaschy
  • domaine Zinck

Pour mener à bien cette enquête vineuse, j’ai prévu 2 journées sur place et 2 rendez-vous par demi-journée avec un protocole de visite très rigoureux qui demandera notamment à chaque vigneron de ne pas présenter plus de 4 vins…une contrainte qui va probablement être difficile à respecter pour eux comme pour moi mais on verra bien !

Hoppla, c’est parti

Eguisheim au début du printemps 2021…mais où sont les touristes !

Domaine Hebinger

Après une pause méridienne fort sympathique avec la famille Hertz, je reprends le cours de ma journée en allant rendre visite à Denis Hebinger, un autre jeune vigneron talentueux d’Eguisheim qui gère officiellement ce domaine depuis le printemps 2020.

Ce sera également une visite-découverte car même si j’ai pu croiser Denis quelque fois lors de différentes manifestations viniques, je ne connais que très peu son travail (pour tout dire, je ne me souviens que d’un pinot gris Sommerberg dégusté l’année passée à Strasbourg).

Il était grand temps de combler cette lacune !

En bon voisin et ami d’enfance de Denis Hebinger, Frédéric Hertz m’accompagne pour déguster quelques cuvées avec nous… rien de tel qu’un bon verre de pinot noir pour remplacer le café après le repas !

En attendant la fin des travaux de construction du nouveau caveau, c’est dans la cave à foudres du domaine Hebinger que nous allons déguster les vins.

Le domaine Hebinger dispose aujourd’hui d’un patrimoine viticole de 11,2 hectares avec notamment des parcelles sur les Grands Crus d’Eguisheim – 1 ha sur le Pfersigberg et 0,5 ha sur l’Eichberg – ainsi que sur le Hengst de Wintzenheim (2 ha) et sur le Sommerberg de Niedermorschwihr (0,25 ha).

Cette famille vigneronne défend depuis de longues années une vision globale du terroir considéré comme un ensemble de facteurs (plante, climat, sol, faune, flore…) qu’il faut comprendre et prendre en considération pour les faire interagir de façon harmonieuse.

Après un engagement en viticulture biodynamique commencé en 2006, la production du domaine Hebinger a été labellisée Demeter en 2011.

Allez, on attaque notre sujet : 

Les pinots noirs du domaine, comment c’est fait ?

  • Culture : biodynamie, labour 1 rang sur 2.
  • Vendanges : manuelles, récolte en caissette
  • Egrappage : selon le millésime, ça peut aller de 100% comme pour la cuvée « Wintzenheim » 2016 ou la cuvée « Alsace rouge » 2020 à 50% comme pour les cuvées « Eguisheim » et « Wintzenheim » 2017.
  • Macérations : 10 à 15 jours avec pigeages très légers.
  • Fermentations : naturelles sans levurage
  • Elevage : 8 à 10 mois en foudres pour la cuvée « Alsace rouge » – 24 mois en en barriques de chêne pour les cuvés « Eguisheim » et « Wintzenheim »

Sulfitage très léger à la mise (15 à 20 mg de SO2 libre)

Les pièces bourguignonnes qui contiennent les vins de 2020.

  • Pinot Noir Alsace rouge 2020 : aromatique fruité discrète mais d’une belle pureté, bouche bien charnue, toucher onctueux, finale très gourmande et d’une parfaite buvabilité.

Le pinot noir Alsace rouge 2020 encore en cours d’élevage en foudre… mise prévue en juillet.

  • Pinot Noir Alsace rouge 2020 : nez charmeur et déjà bien complexe, notes de fruits rouges avec une fine touche poivrée, jus assez consistant en bouche mais structure bien souple, finale sapide et glissante avec une jolie persistance fumée/épicée.

Réalisée à partir de parcelles de vignes plantées en 1989 sur des sols argileux à Wintzenheim et sur des sols de loess à Eguisheim, cette cuvée se goûte avec un très grand plaisir dès ses plus jeunes années…c’est un pinot noir facile d’accès mais qui développe une très belle vinosité, un vrai vin plaisir !

Comme André Ostertag et son pinot gris « A 360.P », Denis Hebinger a choisi de nommer ses cuvées parcellaires sur des Grands Crus en utilisant le numéro cadastral de leur parcelle d’origine.

  • Pinot Noir Eguisheim-S60-9.10 2017 : nez élégant et racé sur les petits fruits rouges et les épices douces, bouche dense avec une très belle profondeur et une mâche tannique voluptueuse, finale digeste avec un long sillage floral et épicé.
  • Pinot Noir Eguisheim-S60-9.10 2018 : expression aromatique proche de celle du 2017, bouche en demi-corps avec une silhouette longiligne très élégante, finale étirée avec de belles rémanences fruitées et légèrement fumées.

Cette superbe cuvée, est issue d’une vigne de pinots noirs de 25 ares plantée en 1969 dans le Grand Cru Eichberg.

Ce sont des rouges pleins d’énergie avec des jus concentrés, texturés et parfaitement équilibrés…cependant, même si les deux vins se sont remarquablement bien goûtés aujourd’hui, il me semble que néanmoins que le 2017 dispose d’un peu plus de ressources que le 2018…mais là je chipote un peu !!!

  • Pinot Noir Wintzenheim-S45-164 2016 : nez plus « noir » avec des notes de cassis et de myrtille confite sur un fond réglissé/fumé, discret, bouche puissante, matière charnue, toucher onctueux, finale fraiche et sapide.
  • Pinot Noir Wintzenheim-S45-164 2017 : aromatique discrète mais très racée, bouche magnifique avec un équilibre idéal entre richesse, acidité et tanins, finale longue et intense.

Ces pinots noirs provenant d’une parcelle plantée sur le Grand Cru Hengst sont déjà bien imprégnés par ce terroir connu pour transmettre une grande énergie aux vins qui y naissent : la cuvée 2016 est bien en place et déploie sa force tranquille tout en gardant un côté séducteur très agréable alors que la cuvée 2017 reste encore un peu sur sa réserve au plan aromatique mais révèle un jus d’une plénitude remarquable.

Les 3 cuvées de rouges du domaine Hebinger

Pour terminer, Denis m’invite à découvrir les 2 cuvées de 2020 en cours d’élevage.

Denis Hebinger qui interprète un solo de pipette sur une pièce de pinot noir de 2020

  • Pinot Noir Eguisheim-S60-9.10 2020 : notes fumées au nez, bouche dense et solidement charpentée avec un joli développement aromatique sur les fruits rouges et la terre humide, finale nette et bien salivante.
  • Pinot Noir Wintzenheim-S45-164 2020 : aromatique discrète, bouche pleine de fougue avec un jus concentré animé par une acidité très vive, finale longue et tonique.

Ces vins dégustés tout au début de leur phase d’élevage – ils attendront encore une bonne quinzaine de mois avant d’être mis en bouteilles – sont extrêmement prometteurs : on y sent une vraie filiation avec les deux vins de 2017 mais avec un surcroit de puissance et de profondeur…attention, grosses cartouches en gestation !

Je termine ma tournée des jeunes vignerons d’Eguisheim par le domaine que je connaissais le moins et je dois dire qu’après avoir goûté ces quelques vins produits par la famille Hebinger, il était temps que je rattrape cette lacune.

Denis Hebinger est un vigneron dynamique et créatif, qui poursuit l’œuvre de ses parents – toujours actifs à ses côtés – en apportant sa touche personnelle qui le conduit à mettre en œuvre des pratiques à la vigne et en cave toujours plus vertueuses.

Les pinots noirs proposés par ce domaine se distinguent par une très belle pureté aromatique et par une présence en bouche charnue et sensuelle avec des jus fruités bien dense et des grains tanniques d’une finesse absolue.

Avec une jolie cuvée d’entrée de gamme qui offre un très beau rapport Q/P et deux cuvées nées sur des terroirs classés, impressionnantes de puissance et de classe, le domaine Hebinger propose une triplette de haut niveau que tout amateur de grands pinots noirs devrait mettre en cave.

Le tarif actuel de ce domaine ne compte une trentaine de références classées dans plusieurs catégories : vins de cépages, cuvées villages, cuvées lieux-dits, cuvées Grand Cru, vins moelleux et liquoreux et pour finir 5 cuvées originales avec des vins nature et des vins orange…autant dire qu’il faut que je repasse pour déguster tout ça dans les prochains temps.

Merci à Denis Hebinger pour son accueil.

Le Domaine Hebinger

Concernant le Domaine Albert Hertz

Article de Pierre Radmacher, vous pouvez le suivre sur le site Vins, Vignobles et Vignerons

=> ICI <=