Le Domaine Gross

Aujourd’hui nous allons dans le charmant village de Gueberschwihr, trop peu connu des visiteurs, cette cité médiévale et viticole mérite une halte à plus d’un titre. Calme et authentique, Gueberschwihr cache un bijou d’architecture : une magnifique église et c’est derrière celle-ci que nous avons rendez-vous. Peu de gens le savent mais lorsqu’on est dans le caveau de dégustation du Domaine Gross vous avez la chance de voire l’église sous un angle totalement méconnu. Comme vous venez de le comprendre ce  3V1D est consacré au Domaine Gross et c’est Vincent qui nous servira de guide.

Mais débutons sans tarder cette découverte, avec ce premier vin, nous abordons le passage à la biodynamie que Vincent a engagé pour le domaine et de l’épanouissement que cette pratique lui a apporté. 

L’histoire viticole du domaine est récente, c’est le grand-père de Vincent qui débuta la commercialisation de son vin en bouteilles dès 1957. Comme beaucoup de domaines en Alsace, l’arrière grand-père était forgeron et pluriactif. Lorsque le père de Vincent repris la suite en 1981, le domaine n’exploitait que 2,5 hectares. En 2000 le domaine comptait 4 hectares et aujourd’hui une petite dizaine, dont le Grand Cru Goldert et de nombreux terroirs comme le Kastelweg, Steinberg, Mittelweg, Rebgarten, Neuweg et Osperling.

Partons à la découverte de ce deuxième vin et comprenons mieux ce qui a poussé Vincent à orienter sa production vers les vins de macérations.

L’orientation vers les vins de macération débute en 2016, comme le précise Vincent « sur les terroirs de Gueberschwihr qui s’y prêtent, avec des calcaires plus ou moins profond et des marnes argileuses qui apportent de la puissance au vin ». Nous finissons cette découverte avec Vincent qui aborde avec nous l’avenir du domaine et surtout la découverte d’un Gewurztraminer en macération qui est juste bluffant.

Le Domaine Gross

Les Vins présentés

  • Try’o 2019
  • Mittelweg 2019
  • Neuweg 2019