Le 6 janvier, jour de l’Epiphanie, le Domaine Materne Haegelin d’Orschwihr faisait ses premières vendanges pour 2017 ; il connaitra ainsi deux récoltes cette année, fait très exceptionnel.

Cette première vendange de l’année s’est faite sur 23 ares de Gewurztraminer, sur les hauteurs de Rouffach, mais règle administrative oblige, elle sera inscrite sur la déclaration de récolte 2016 et sera étiquetée 2016.

Le groupe de 14 vendangeurs, constitué de l’équipe du domaine, de la famille et d’amis, avait rendez-vous à la cave à Orschwihr à 7 heures du matin par -9°C. Arrivée dans la parcelle une demi-heure plus tard, le jour n’était pas encore levé, ballet de lucioles dans les rangs, l’absence de feuilles facilitait la récolte des raisins à la lumière des lampes frontales, les bonnets enfoncés jusqu’aux yeux et le toucher ganté qui devait se faire délicat avec des baies fragilisées par le froid.

Ces raisins ont connu plusieurs périodes de gel, de dégel et même de la neige. Avec tous ces changements de températures la pourriture noble n’a pas réussi à s’installer.

Face à ce climat capricieux et aux nuées d’étourneaux accompagnant la fin d’année, l’équipe du domaine a tremblé plus d’une fois pour cette parcelle.

Le but de cette opération périlleuse était de faire un vin de glace, mais les températures de la veille, pas assez froides, n’ont pas permis de récolter des raisins suffisamment gelés (jus à -7,1°C) pour ce type de production bien spécifique et très technique.

Effectivement, pour produire un vin de glace les raisins doivent arriver au pressoir à au moins -8°C et tous les travaux doivent se faire à cette température, ce qui veut dire qu’à la vigne les raisins doivent être à -10, -12°C pendant la récolte. La durée du pressurage est de 16 à 20 heures et la température doit toujours rester sous -8°C, car si les baies se réchauffent le peu d’eau gelée peut diluer le jus concentré. (pour plus d’informations sur les mentions VT, SGN et Vins de Glace c’est ICI).

Pour réchauffer son équipe de vendangeurs du grand froid, Elise avait prévu des côtes de bœufs au barbecue pour la pause, idée surprenante mais unanimement appréciée. L’ambiance chaleureuse réchauffait les cœurs et les mains gelées.

L’objectif de départ n’a pas été atteint, mais le résultat de cette vendange de début d’année est tout de même exceptionnel. Après 7 heures de pressurage, le domaine Haegelin a obtenu 12 hectolitres de jus de raisins concentré, avec un potentiel d’alcool de 18,5 degrés.

L’objectif de départ n’a pas été atteint, mais le résultat de cette vendange de début d’année est tout de même exceptionnel. Après 7 heures de pressurage, le domaine Haegelin a obtenu 12 hectolitres de jus de raisins concentré, avec un potentiel d’alcool de 18,5 degrés.

Cave Materne Haegelin & filles