‌Vendredi 22 avril la Confrérie du Haut-Koenigsbourg a organisé son traditionnel concours vinique « Prix d’excellence ».

Ce concours est ouvert aux vins issus des communes de Saint-Hippolyte, Orschwiller, Kintzheim et Chatenois. Les vins primés pourront arborer une médaille sous forme de bandelette qui représente le château du Haut-Koenigsbourg, cette distinction est reconnue par la législation européenne. Ils seront également conservés dans l’œnothèque de la confrérie.

Cette année 13 domaines ont déposé 95 échantillons de vins tranquilles (le Sylvaner est le seul cépage non représenté) et 3 échantillons de Crémants.

En raison de la crise sanitaire les 2 précédents concours n’avaient pas été organisés. C’est pour cette raison que 3 millésimes (2019, 2020 et 2021) sont dégustés cette année. Traditionnellement seul le millésime en cave et le dernier millésime en bouteille sont éligibles au concours. Les cépages les plus représentés sont le Riesling et sans surprise, au vu des terroirs concernés le Pinot Noir.

Avant l’interruption du concours plus d’une centaine de vins étaient dégustés, une des raisons de la chute du nombre de vins est la difficulté du millésime 2021 à se stabiliser en cuve, ainsi certains domaines ont fait le choix de ne pas participer. Est-ce que 2 ans d’interruption n’auraient pas émoussés les volontés?

Une trentaine de dégustateurs se sont mobilisés pour attribuer le prix d’excellence de la Confrérie du Haut-Koenigsbourg. Les dégustateurs ne sont pas tous issus dès vignobles des 4 Communes concernées par le concours, nous avons rencontré des œnologues et même des membres d’autres Confréries viniques. Les résultats du concours seront dévoilés ce vendredi 29 avril.

La confrérie, créée en 1988, est intimement liée au château du Haut-Koenigsbourg. Elle a été fondée pour promouvoir le vignoble des Coteaux du Haut-Koenigsbourg, situés sous le château, dont l’appellation communale a été reconnue en 2012 et une marque collective TERROIR du Haut-Koenigsbourg est déposée. Autre lien au monument, la médaille, portée en sautoir sur la tenue des confrères est une réplique exacte de la médaille remise le 13 mai 1908 par Guillaume II pour récompenser les artisans ayant travaillé à la restauration du château. De plus le grand chapitre solennel se tient à la mi-mai, date coïncidant avec la commémoration de l’inauguration de la reconstruction du château le 13 mai 1908, les intronisations à la confrérie se déroulent dans l’enceinte du château.