Agé de 39 ans, Christian Beyer représente la quatorzième génération du Domaine Emile Beyer.

Le domaine exploite 17 hectares, c’est une belle exploitation où le fonctionnement reste celui d’une structure familiale.

Christian Beyer est passionné par son métier, mais contrairement aux apparences la viticulture n’est pas un rêve d’enfant. C’est quelque chose qui s’est bâtit petit à petit ! Pourtant c’est un viticulteur qui vous parle de son cheminement avec une telle passion que cela vous semble évident, mais pour lui c’est vraiment un projet professionnel qu’il a mûrit et qu’il continue à construire tous les jours, dont il a fini par tomber totalement amoureux après quelques années de pratique.

C’est avec la même passion qu’il vous parle de sa vision du vin :

Christian fait partit de ces viticulteurs qui sont attachés à leur village, à l’Alsace et à son dialecte. Voici une petite vidéo pour comprendre qu’il le pratique et le partage volontiers :

Le domaine produit l’intégralité des sept cépages alsaciens, ainsi que le crémant et vinifie deux grands crus (Eichberg et Pfersigberg) et deux lieu dit (Sundel et Hohrain). Depuis 2014 le domaine est certifié Bio après une conversion de trois ans. Pour comprendre cette conversion rien de mieux qu’une petite vidéo où il vous expliquera pourquoi le Bio?

Le domaine vend majoritairement sa production en France, mais est également très présent sur une quinzaine de marchés à l’export. Christian Beyer souhaiterait que la tendance et la dynamique qu’il a impulsé inverse ces proportions car pour lui l’export est l’avenir du vin d’Alsace. Il souhaite encore plus développer ce marché qui est très demandeur. Mais c’est un combat quotidien et il n’y a aucun marché facile :

Comme vous l’aurez compris Christian Beyer est un viticulteur globetrotteur et cela implique un usage et une maitrise des langues étrangères. Capable de vous tenir une discussion en alsacien, il est tout aussi à l’aise en allemand et en anglais. Malheureusement (selon lui) ses capacités s’arrêtent à ces langues. Mais revenons vers une langue qu’il maitrise très bien et le voici parti pour nous faire une promotion des vins d’Alsace en anglais :

Christian Beyer est un viticulteur complet qui ne compte pas son temps ; c’est un commercial, mais également un homme de terrain (et pas que pour les photos), un vinificateur accompli, un homme très investi dans la vie locale et depuis peu un père de famille comblé. Le clos Lucas est pour lui l’avenir et une nouvelle page du domaine qu’il souhaite pleinement amener au sommet ; c’est un très gros investissement personnel qu’il nous explique :

Christian Beyer est un optimiste et c’est ce qu’il prône dans cette vidéo sur l’avenir des vins d’Alsace :

Le domaine Emile Beyer a encore de belle pages à écrire et un bel avenir avec un homme comme Christian à sa tête, c’est un viticulteur accomplit qui communique facilement sa passion.

Alors n’hésitez pas à visiter ce beau village d’Eguisheim et à pousser la porte du domaine. C’est lors d’une dégustation, le verre à la main, que vous prendrez conscience du travail accompli.

Le Domaine Emile Beyer