DEGUSTATION CHEZ LE CAVISTE « MUNDOVIN »

AVEC 3 VIGNERONS ALSACIENS

J’avais déjà entendu parler de « Mundovin » par des amis œnophiles mais je n’avais toujours pas pris le temps d’aller faire un petit tour chez ce caviste établi dans la Z.I. de Mundolsheim.

Aussi, lorsque Lionel, l’un des membres du club AOC Wantzenau, m’a proposé de l’accompagner pour cette soirée dédiée à trois grand vignerons alsaciens, je n’ai pas résisté (comme d’habitude !)

Hoppla, c’est parti !

Les visiteurs qui profitent des ateliers de dégustation…

…et de quelques spécialités italiennes provenant de l’« Ottima Scelta »

Les trois vignerons présents : Franck Buecher du domaine Jean-Claude Buecher à Wettolsheim, Ghislain Moritz du domaine Moritz-Prado à Albé et Arthur Ostertag du domaine André Ostertag à Epfig.

On commence par les crémants du domaine Jean-Claude Buecher.

Franck Buecher

  • Crémant d’Alsace Brut Nature-Reflets 2018 : nez sur les agrumes frais, bouche assez charnue avec une mousse bien crémeuse, équilibre frais, finale longue et digeste avec des amers minéraux bien salivants (assemblage : 1/3 pinot blanc + 1/3 pinot auxerrois + 1/3 pinot noir – terroir granitique de Walbach + terroirs variés sur Wettolsheim et alentours – 45 mois d’affinage sur lattes)
  • Crémant d’Alsace Brut Nature-Murmure 2020 : nez complexe et séduisant avec des notes fruitées (petits fruits rouges) et florales (violette), bouche assez droite avec une bulle très tonique, finale longue et salivante avec un beau sillage floral et épicé. (100% pinot noir – terroir : marno-calcaro-gréseux sur le Grand Cru Steingrubler – 30 mois d’affinage sur lattes)
  • Crémant d’Alsace Brut Nature-Empreinte 2019 : nez très raffiné avec une jolie palette florale, bouche dense et profonde stimulée par une bulle très fine, équilibre très droit et belles sensations minérales en finale. (100% chardonnay – terroir : marno -gréseux sur le Rothenberg – 36 mois d’affinage sur lattes)
  • Crémant d’Alsace Brut Nature-Fleur de Lys 2018 : nez expressif et complexe avec une palette florale et fruitée de toute beauté, bouche concentrée et sapide avec une mousse fine et onctueuse, finale fraîche avec une longue persistance briochée et minérale. (100% pinot blanc – terroir : calcaire sur le Grand Cru Pfersigberg – 45 mois d’affinage sur lattes)
  • Crémant d’Alsace Brut Nature-Petite Sauvage 2017 : nez flatteur et classieux avec une palette complexe et évolutive sur les fruits blancs, le sucre d’orge, la brioche vanillée…, bouche ample et consistante avec un équilibre droit et une mousse très crémeuse, finale longue et salivante, portée par une belle salinité. (100% pinot blanc – terroir : calcaire sur le Grand Cru Pfersigberg + marno-calcaro-gréseux sur le Grand Cru Steingrubler – 58 mois d’affinage sur lattes)

J’ai été ravi de pouvoir déguster une partie de la gamme de crémants produits par ce domaine que j’ai envie de visiter depuis bien longtemps.

Ces vignerons de Wettolsheim, spécialisés dans la production de crémants, récoltent des raisins nés sur des terroirs prestigieux et d’assurent des vinifications ultra-précises avant de laisser s’affiner leurs différentes cuvées sur lattes durant de longues années.

Leurs crémants complexes et raffinés avec des mousses onctueuses et des équilibres bien frais, sont des pépites absolues qui font référence dans le monde des bulles alsaciennes.

On continue avec quelques cuvées du domaine Moritz-Prado.

Ghislain Moritz

  • Alsace Riesling-Terroir de Roche 2021 : nez pur et frais avec une fruité croquant sur la groseille blanche et le citron, bouche longiligne et sapide avec un équilibre très droit, finale étirée avec un long retour sur les agrumes et la pierre. (terroir : schiste – élevage : cuve inox)
  • Alsace Nous Sommes Libres 2021 : nez complexe et séduisant avec des notes de fleurs blanches, d’amande et d’épices, bouche fraîche et désaltérante avec un léger grip tannique, finale saline avec une belle persistance épicée. (sylvaner + riesling – terroir : schiste – élevage : macération pelliculaire en jarre)
  • Alsace Pinot Noir-Terroir de Roche 2022 : nez marqué par une petite réduction puis jolu développement aromatique sur les fruits rouges acidulés, bouche juteuse et sapide avec des tanins souples, finale tonique avec une belle persistance fruitée et minérale. (terroir : schiste – élevage : cuve inox)
  • Alsace Pinot Noir-Clos du Sonnenbach 2019 : nez complexe et racé avec des notes de fruits noirs (cassis, mûre) et d’épices sur un fond boisé très délicat, bouche dense et profonde avec un jus concentré et solidement charpenté, finale longue et digeste. (terroir : schiste – élevage : 50% cuve inox + 40% pièce bourguignonne + 10% jarre)

J’ai eu l’occasion de goûter les vins de ce domaine lors des dernières éditions du « Summerfascht » et surtout lors d’une session de l’U.G.V. à Albé en 2022 et j’ai été impressionné par la qualité du travail de ces jeunes vignerons : ils ont bien compris la nature profonde des terroirs de schistes de ce vignoble d’altitude et parviennent à nous la faire ressentir dans une série de vins purs et sans concession.

Voilà encore une adresse que j’ai placée sur la liste des domaines à visiter d’urgence !

Et on termine avec quelques cuvées du domaine Ostertag

Arthur Ostertag

  • Alsace Sylvaner-Vieilles Vignes 2022 : nez assez discret mais bien complexe, bouche pleine et bien charnue, équilibrée par une salinité marquée, finale très salivante relevée par de beaux amers minéraux.
  • Alsace Riesling Fronholz 2021 : nez très retenu qui laisse deviner une complexité prometteuse avec des nuances de pêche blanche et d’herbes à tisane , bouche assez gourmande mais très droite, tenue par une acidité puissante, finale austère avec une longue persistance sur la pierre à fusil.
  • Alsace Riesling Fronholz 2005 : nez ouvert et encore bien vif avec de belles notes citronnées et minérales, bouche longiligne et bien tendue avec un développement aromatique sur les fruits secs, finale nette et bien fraîche.
  • Alsace Riesling Heissenberg 2019 : nez expressif et complexe avec des notes de fruits secs et d’herbes aromatiques sur un fond floral délicat, bouche longiligne, étirée par une acidité puissante et stimulée par une belle présence saline, finale longue et tonique avec des amers nobles.
  •  Alsace Riesling Heissenberg 2013 : nez séduisant avec des notes miellées et naphtées, bouche ample avec un joli gras et un équilibre bien sec, finale très digeste avec de fines nuances oxydatives et un sillage sur l’orange sanguine.
  • Alsace Grand Cru Riesling Muenchberg- V.T. 2018 : nez riche et flatteur avec des notes de fruits blancs mûrs, de raisin confit et de miel, bouche opulente et suave avec un meolleux très confortable mais sans lourdeur, finale digeste avec une longue persistance sur les épices douces

C’est toujours un privilège de pouvoir déguster les vins de ce beau domaine alsacien et je n’ai pas boudé mon plaisir ce soir, d’autant plus qu’Arthur Ostertag nous a proposé une jolie sélection qui associait des bouteilles issues de millésimes récents et des bouteilles plus âgées tirées de la réserve du domaine…histoire de montrer à ceux qui en doutaient encore la capacité de ces vins à bien se tenir dans le temps.

L’offre vinique de ce soir nous présente un sylvaner de toute beauté, des 2021 solidement construits et faits pour la garde, un Heissenberg 2019 tout en puissance et une V.T de 2018, véritable caresse pour les papilles.

En cette fin de journée d’automne très maussade, les visiteurs qui ont bravé le mauvais temps pour se rendre à ce rendez-vous gourmand ont été largement récompensés de leurs efforts : un accueil sympathique, des vignerons désireux de partager leur passion et une très belle sélection de bouteilles à déguster.

Merci à l’équipe de Mundovin et aux vignerons d’avoir œuvré pour la réussite de cette soirée.

Article de Pierre Radmacher, vous pouvez le suivre sur son blog Vins, Vignobles et Vignerons

=> ICI <=