SALON « ALSACE TERROIR DE ROUGES » A BARR

Cet évènement organisé à l’hôtel « Les 5 Terres à Barr » avait pour objectif de mettre en lumière les pinots noirs alsaciens en invitant quelques vignerons réputés de notre région à venir présenter leurs grandes cuvées de rouge.

Depuis le millésime 2003, j’assiste à un changement de mentalité des vignerons alsaciens face à ce cépage qui prouve millésime après millésime qu’il est capable d’engendrer de très grands vins.

C’est donc avec un grand plaisir que j’ai accepté cette invitation à l’hôtel « Les 5 Terres » à Barr pour déguster quelques pépites rouges du vignoble alsacien.

Hoppla, c’est parti !

Le Kirchberg de Barr, l’un des deux terroirs Grand Cru pour le pinot noir et au bas du Kirchberg, le Clos Gaensbronnel, royaume du gewurztraminer.

L’hôtel « Les 5 Terres » au centre de Barr

L’entrée de l’hôtel et l’accueil du salon avec la remise d’un verre et d’un carnet de dégustation.

Le salon « Alsace Terroirs de Rouges » rassemble 18 domaines alsaciens.

Les rencontres avec les vignerons et les dégustations des vins se font dans les salons de l’hôtel dans une ambiance cosy et un confort maximal qui vont nous permettre d’apprécier pleinement ces grandes cuvées de pinot noir.

Les salons de l’hôtel « Les 5 Terres » avec les vignerons qui présentent leurs vins

Comme je connais mes limites dans mes capacités de dégustateur, je vais être obligé de me limiter à certains domaines…mais je vais essayer d’en profiter au maximum car ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion de goûter ce qui se fait de mieux en termes de rouges alsaciens !

Domaine Stoeffler à Barr

  • Pinot Noir Rotenberg 2021 : nez charmeur avec de belles notes florales, bouche fraîche et juteuse, finale acidulée avec une longue persistance épicée…un pinot noir qui séduit dès la première gorgée. (terroir : grès calcaire ferrugineux sur le ban de Ribeauvillé – vendange égrappée – élevage : 80% foudre + 20% barrique)
  • Pinot Noir Salzhof 2021 : nez très fringant sur la groseille et les épices, bouche tonique avec une matière en demi-corps structurée par une acidité large et des tanins fins, belle présence minérale en finale…un pinot noir tout en vivacité et en minéralité qui aura besoin d’encore un peu de temps pour se livrer pleinement. (terroir : marno-calcaire sur le haut du Kirchberg – vendange égrappée – élevage : 80% foudre + 20% barrique)
  • Pinot Noir XXC 2021 : nez assez discret avec des notes de cerise, de noyau et d’épices douces, bouche pure et gourmande, équilibre vif avec une présence saline intense, finale fraîche et épicée…un pinot noir très pur qui porte déjà l’empreinte de son terroir. (terroir : marno-calcaire – 30% vendange entière – élevage : 100% amphore en grès)

Domaine Riss à Reichsfeld

  • Pinot Noir Libre Comme l’Air 2021 : fruité discret au nez, bouche légère et bien gourmande, finale fraîche et gouleyante…un pinot noir très « glou » qui se livre à la dégustation avec une belle spontanéité. (terroir : limons et graves – 50% vendange entière – élevage : 100% barriques)
  • Pinot Noir Empreinte 2021 : nez délicat qui laisse deviner une palette prometteuse sur les fruits rouges et les épices, bouche séveuse et bien construite finale sapide avec une petite présence minérale qui commence à se faire sentir…un pinot noir dense et structuré, un vin de garde et de gastronomie. (terroir : grès sur Reichsfeld – 100% vendange entière – élevage : 100% barriques)

Domaine J.P. Schmitt à Scherwiller

  • Pinot Noir Rittersberg-Réserve Personnelle 2018 : nez charmeur sur les épices douces, jus consistant et sapide en bouche, trame tannique soyeuse, finale fruitée et épicée…un pinot noir vinifié à la perfection par l’un des maîtres du genre en Alsace. Bravo Jean-Paul ! (terroir : granit – 50% vendange entière – élevage : 100% barriques)
  • Pinot Noir Rittersberg-Grande Réserve 2017 : nez complexe et raffiné, bouche très élégante avec de la concentration et de la texture, finale longue et digeste…la grande cuvée de pinot noir du domaine qui commence sa phase de plénitude. Magnifique ! (terroir : granit – 70% vendange entière – élevage : 100% barriques)
  • Pinot Noir Rittersberg-Grande Réserve 2019 : nez complexe sur les fleurs et les épices douces avec quelques notes de torréfaction, bouche puissante, équilibre très droit, trame tannique serré mais bien mûre, finale longue et sapide…un pinot noir qui commence à révéler son potentiel mais qui est loin d’avoir tout dit. Un très grand vin en devenir ! (terroir : granit – 100% vendange entière – élevage : 100% barriques)

Domaine Bohn à Reichsfeld

  • Pinot Noir Par Nathur 2020 : un fruité très fringant au nez, un jus charnue et sapide en bouche, une finale minérale, bien salivante…un pinot noir d’une parfaite gouleyance vinifié « nature » par Arthur. (terroir : 2/3 gréso-volcanique + 1/3 schiste – 1/3 vendange entière – élevage : 80% cuve + 20% barriques anciennes)
  • Pinot Noir Les Roches Rouges 2018 : un nez charmeur mais encore un peu discret avec une belle palette florale et fruitée, une bouche bien construite avec un équilibre frais et une texture onctueuse, une finale droite et minérale…un pinot noir tout en élégance que je suis avec grand plaisir depuis de nombreux millésimes. (terroir : 90% gréso-volcanique + 10% schiste – élevage : 100% barriques avec 10% de bois neuf)
  • Pinot Noir Les Roches Rouges 2019 : un nez très discret, presque mutique, un jus concentré et solidement charpenté en bouche, une finale puissante mais encore un peu serrée…un grand pinot noir plein de fougue, taillé pour une longue garde. (terroir : 90% gréso-volcanique + 10% schiste – élevage : 100% barriques avec 10% de bois neuf)

Domaine Zusslin à Orschwihr

  • Pinot Noir Bollenberg-Harmonie 2010 : un nez très frais sur les petits fruits rouges, une bouche longiligne et très élégante, un toucher onctueux, une finale sapide et délicatement épicée…un pinot noir arrivé dans sa phase de pleine maturité, très agréable dans un style bourguignon parfaitement maîtrisé. (terroir : argilo-calcaire ferrugineux – vendange égrappée à 100% – élevage : 15 mois en pièces bourguignonnes avec 5 à 10% de bois neuf)
  • Pinot Noir Bollenberg-Neuberg 2017 : un nez avec des arômes lactés et fruités, une chair très gourmande en bouche avec une texture veloutée et un équilibre bien frais, une finale sapide avec un long sillage sur les fruits rouges et la craie…un pinot noir de grande classe déjà bien marqué par son terroir calcaire mais encore loin de son apogée. (terroir : argilo-calcaire avec une dominante calcaire – vendange égrappée à 100% – élevage : 24 mois en pièces bourguignonnes avec 5 à 10% de bois neuf)
  • Pinot Noir Bollenberg-Luft 2017 : un nez assez discret, une bouche puissante avec une matière concentrée et solidement structurée par une maille tannique serrée mais bien mûre, finale assez virile mais d’une grande longueur avec un beau sillage épicé…un pinot noir généreux et charpenté taillé pour défier le temps. (terroir : sablo-limoneux avec une dominante argileuse – vendange égrappée à 100% – élevage : 24 mois en pièces bourguignonnes avec 5 à 10% de bois neuf)

Domaine Mader à Hunawihr

  • Pinot Noir Muhlforst 2021 : un nez marqué par des notes de torréfaction qui couvrent un peu une palette fruitée discrète, une bouche généreuse et bien sapide, une finale assez expressive avec un beau sillage grillé et épicé…un pinot noir riche né sur un coteau exposé plein sud, encore un peu marqué par son élevage mais prometteur. (terroir : marnes du Keuper – élevage : 10 à 12 mois en fûts avec 50% de bois neuf)
  • Pinot Noir Muhlforst 2020 : nez charmeur et profondément fruité, bouche charnue et bien gourmande, structure souple et déliée, finale légère et sapide avec un beau sillage épicé…un pinot noir tout en élégance et en gouleyance, une vraie friandise ! (terroir : marnes du Keuper – élevage : 10 à 12 mois en fûts)
  • Pinot Noir Muhlforst 2018 : nez expressif avec de très belles notes florales, bouche souple et suave, texture caressante, finale fraîche et glissante…un pinot noir juteux et croquant avec une buvabilité qui rappelle le style du 2020. J’adore ! (terroir : marnes du Keuper – élevage : 10 à 12 mois en fûts)

Domaine Barthel à Albé

  • Pinot Noir Vieilles Vignes 2021 : un nez fume et épicé (poivre noir et baies roses), une bouche très gourmande avec un équilibre frais, finale très élégante et d’une belle gouleyance…un joli pinot noir qui allie une expression aromatique raffinée et une parfaite buvabilité. (terroir : limon + argiles – vendange égrappée – élevage : 6 mois en barriques)
  • Pinot Noir Cuvée René 2021 : un discret avec une palette très complexe, une bouche charnue et bien sapide avec une présence saline sensible, une finale très agréable avec un beau sillage floral et réglissé…un pinot noir réalisé à partir d’un assemblage d’une vendange entière sur une jeune parcelle et d’une vendange égrappée sur une parcelle de vigne de 45 ans, un très beau vin rouge alsacien qui pourra vieillir avec bonheur durant quelques années. (terroir : arkose – 50% vendange égrappée + 50% vendange entière – élevage : 6 mois en barriques)
  • Pinot Noir L’Instinct 2020 : un nez qui s’ouvre sur des notes de réduction avant de développer des arômes délicats de fruits rouges frais sur un fond végétal noble, bouche juteuse avec une équilibre très vif et une salinité appuyée, finale longue et bien salivante…un pinot noir marqué par son terroir d’altitude et son sol de schiste, conçu pour une garde conséquente, un grand rouge en devenir. (terroir : schiste gris –100% vendange entière – élevage : 10 mois en barriques)

En tant que fervent défenseur des pinots noirs de notre région, j’ai été ravi de pouvoir participer à ce salon exclusivement consacré aux grands rouges alsaciens.

Ce salon permettait aux professionnels du vin de rencontrer des vignerons reconnus pour la qualité de leur production vinique et notamment pour le haut niveau de leurs cuvées de pinot noir…une opération de communication indispensable tant les idées reçues – toujours négatives au demeurant – sur les rouges alsaciens sont encore largement répandues dans le grand public.

Avec le manque de temps et l’affluence qui rendait difficile l’accès à certaines tables, je n’ai pas pu profiter de la présence de quelques domaines emblématiques (Muré, Mann, Hering, Frick…)…mais comme je suppose que cette 3ème édition ne sera pas la dernière, je vous promets de me rattraper l’année prochaine !

J’ai eu le plaisir de déguster des vins avec des styles souvent très différents mais avec des niveaux de qualité tout à fait remarquables…des vins qui témoignent des progrès réalisés durant ces dernières décennies dans l’élaboration des pinots noirs et qui permettent d’envisager avec optimisme l’avenir des grands rouges alsaciens.

Article de Pierre Radmacher, vous pouvez le suivre sur son site Vins, Vignobles et Vignerons

=> ICI <=