Les Domaine Schlumberger

Dans le cadre de nos Carnets du Vignoble nous avons à coeur de mettre en avant les différentes facettes et les savoir-faire du vignoble alsacien, ce qui implique dans certains cas de revenir chez des vignerons que nous avons déjà mis en avant. Aujourd’hui nous souhaitions faire un focus sur la mise en bouteille et quelle meilleure façon de le faire que de mettre en avant le nec plus ultra de la chaîne d’embouteillage.

Inutile de vous faire l’historique des Domaine Schlumberger, nos lecteurs le connaissent et il est disponible en fin d’article avec les différents liens. Focalisons nous sur ce bijou de technologie mis en place en janvier 2017 et réalisé par la société Stévial (Bennwihr-Gare).

Ce concentré de technologie est composé d’une rinceuse, d’une tireuse et d’une boucheuse (liège et capsule à vis). Jusque là vous me direz qu’il n’y a rien de bien révolutionnaire et vous auriez raison, si cette chaîne d’embouteillage n’était pas munie de becs électropneumatiques permettant l’injection d’azote.

Et là tout de suite la question est « ça sert à quoi l’injection d’azote ? » ; c’est très simple et très parlant pour les « allergiques » au SO2 (souffre/sulfite). Pour les Domaines Schlumberger c’est une diminution des dosages de SO2, quasiment pas de perte du CO2 (gaz carbonique) dissous dans le vin et enfin, le plus important, la qualité du vin est conservée aussi bien aromatiquement que pour sa couleur.