VENDANGES AU DOMAINE MOCHEL A TRAENHEIM

Avec des problèmes tendineux sévères aux doigts des deux mains et au poignet droit, mon médecin m’a vivement déconseillé le maniement du sécateur cette année. Me voilà donc obligé de faire un break dans cette « prometteuse » carrière de vendangeur amateur en 2023 mais ce n’est pas pour autant que je ne vais pas aller soutenir moralement mes amis vignerons…tout en essayant de me faire une première idée sur ce nouveau millésime.

Ma tournée automnale dans notre vignoble va me conduire chez Myriam et Frédéric Schmitt à Orschwihr, chez Valérie et Christian Beyer à Eguisheim, chez Sandrine et Claude Weinzorn à Niedermorschwihr et chez Guillaume Mochel à Traenheim.

Hoppla, c’est parti !

L’entrée du domaine Mochel…sans les vendangeurs qui sont déjà dans les vignes.

Ma tournée des vendanges 2023 se termine au domaine Mochel à Traenheim, un domaine où j’ai participé à 3 journées de vendanges en 2022.

En ce matin d’octobre (on est le 9/10), l’équipe de vendangeurs est chargée de récolter les rieslings du Grand Cru Altenberg de Bergbieten…allez, je vais les retrouver.

A la recherche de l’équipe des vendangeurs du domaine Mochel au sommet du coteau de l’Altenberg…avec une vue sur le Scharrachberg au loin. Je crois que je les ai trouvés !

On récolte les rieslings sur l’Altenberg. Des vendangeurs concentrés et sérieux pour récolter les raisins qui vont faire la fameuse cuvée Henriette

 

Des pieds généreusement garnis avec des rieslings magnifiques…ça promet !

Et une bottiche bien remplie ! Midi approche, on charge la dernière bottiche.

De retour au domaine, j’attends l’arrivée des vendangeurs en compagnie de Guillaume Mochel qui s’active en cave pour préparer la réception de la récolte du matin. Nous en profitons pour parler de ce dernier millésime et goûter quelques jus très prometteurs.

Tout est en place pour accueillir les vendangeurs.

Guillaume procède au dernier nettoyage du foudre où va être entonné le jus des rieslings. La cuvée de riesling Grand Cru 2022 élevée en jarres a été mise en cuve inox en attendant la mise…vite une petite dégustation apéritive !

Les rieslings sont arrivés à bon port et sont montés vers le pressoir qui se trouve à l’étage supérieur

C’est l’heure de l’apéritif avec un crémant d’Alsace du domaine. Tout le monde est en place pour reprendre des forces avant d’attaquer la récolte de l’après-midi.

Un riesling Grand Cru de 2022 version « jarre », riche et suave avec une finale bien salivante sur le pamplemousse, pour accompagner un délicieux repas fourni par le restaurant « Loejelgucker »…MIAMMMM !

Petit bilan des vendanges 2023 au domaine Mochel

Au niveau du déroulement général : 

– les vendanges ont débuté le 5 septembre avec une vingtaine de vendangeurs fidèles et aguerris.

– les pinots noirs et les auxerrois ont été récoltés en premier, suivis par les pinots gris, les muscats et les gewurztraminers génériques.

Le pinot gris 2023 très prometteurs avec un jus aromatique, dense et sapide. Le foudre qui contient la cuvée de gewurztraminer générique.

Les rieslings – qui se trouvent tous sur le Grand Cru Altenberg de Bergbieten – ont été vendangés le 27 septembre, pour les jeunes vignes et le 9 octobre pour les vieilles vignes qui feront la cuvée Henriette. La récolte des gewurztraminers Grand Cru marquera la fin des vendanges 2023 au domaine Mochel.

Au niveau de la qualité des raisins :

– l’état sanitaire général de la vendange 2023 est très satisfaisant

– l’oïdium a surtout attaqué les pinots mais les raisins atteints ont été séchés par le soleil qui a brillé généreusement durant cet été « cela a occasionné une baisse des rendements mais comme il y avait eu une très belle sortie de raisins, ça n’a pas posé de problème ».

– les raisins ont été rentrés à maturité optimale, sans richesse excessive en sucre mais avec de belles acidités.

Les rieslings produits par les jeunes vignes comme ceux récoltés ce jour affichent un potentiel à 13°5.

Quelques mots pour décrire ce millésime :

– c’est un millésime qui a réservé pas mal de surprises mais qui au bout du compte a permis une très jolie récolte avec des jus qui se goûtent très bien dès le début des phases de fermentation.

– « les vins de 2023 ressembleront à ceux de 2022 mais avec plus de peps »…ça promet !

Article de Pierre Radmacher, vous pouvez le suivre sur son blog Vins, Vignobles et Vignerons

=> ICI <=