Margaux Jung… retenez ce nom, vous allez le lire et l’entendre souvent, c’est en effet la nouvelle Reine des Vins d’Alsace 2018/2019. Avec ses dauphines, Pauline Husson et Flore Ansel, elles seront les nouveaux visages de la stratégie définie par le CIVA et ne manqueront pas d’épouser la campagne de communication qui ne devrait plus tarder à être dévoilée.

C’est en effet vendredi soir au Cabaret Colmarien dans le cadre de la désormais, traditionnelle soirée de gala des Reines qu’a été dévoilé le nouveau trio. Une soirée qui pourrait paraitre classique vu de l’extérieur et traitée par les médias classique avec légèreté, mais cette soirée été tout sauf classique. Certes le programme a été millimétré avec l’accueil par les Reines au Cabaret Colmarien, le vin d’honneur et apéritif, l’arrivée des officiels puis les discours. C’est ensuite le coeur des Reines qui prend place sur la scène avec la remise des bénéfices de la vente de la Cuvée des Reines « l’Ame des Reines » aux deux associations APEI ICI et Vivre Comme Avant ICI, bravo au Comité des Reines des Vins d’Alsace pour cette très belle initiative. 

C’est ensuite au spectacle du Cabaret Colmarien de rentrer en scène et là on en a pris plein les mirettes, un peu de magie pour commencer avec Jarol Martin, puis c’est à Denis et Olia de nous émerveiller avec de la danse acrobatique, on continue avec Willy Weldens de nous impressionner avec son travail d’équilibriste, que dire d’Alexia Gulevich à part époustouflant sa représentation de Hula Hoop et pour finir sur une performance en jonglage de Claudius Specht… vraiment le Cabaret Colmarien possède un spectacle au top niveau.

On en oubliait presque que tout ceci se passe dans une superbe ambiance et en mangeant tranquillement le menu proposé par le Comité des Reines, concocté et servi par AZ.

Cette année la Reine des Vins d’Alsace a eu droit à une surprise grâce au partenariat que le Comité des Reines a obtenu. Un partenariat avec le Crédit Mutuel et Renault, qui mettent à disposition de la Reine des Vins d’Alsace une Renault Captur pendant un mois.

Arrive le moment tant convoité par les convives, l’annonce du nouveau trio. C’est tout d’abord le trio, Justine, Marie et Clémence, sortant qui monte sur scène. Elles répondent tout d’abord à quelques questions, bilan de l’année, anecdotes sympas, conseils aux suivantes, etc… Un moment où l’émotion prend le dessus rapidement tant le trio est soudé par une année de partage et souhaite rendre hommage au personnes aux personnes qui les ont accompagnées lors de cette dernière soirée, on ne retiendra que la plus belle des attentions qui faisait allusion à Didier Pettermann (Président du CIVA) « tu n’as pas été un père, mais comme un grand frère ».

C’est ensuite la présentation des 3 nouvelles candidates, elles se présentent et Didier Pettermann d’annoncer les deux dauphines Pauline Husson et Flore Ansel, puis il laissera la place à la doyenne des Reines des Vins d’Alsace, Marguerite Binner-Bannwarth, pour annoncer le sacre de Margaux Jung. S’en suit un très grand moment d’émotion avec la montée du grand père de Margaux Jung, Roger Pontius (88 ans), sur scène. Il tombe dans les bras l’un de l’autre, l’émotion prend le dessus et les larmes coulent… pas que pour eux deux, beaucoup dans l’assemblée ont été submergé par ce moment à part.

Nous n’avons pas encore eu l’occasion de faire plus ample connaissance avec le nouveau trio, mais nous ne manquerons pas de vous présenter un portrait complet de ce nouveau trio dès que possible.

La Foire Aux Vins de Colmar