Le Domaine Eugène Meyer

Pour ce premier Carnet de Vendanges (2019) nous nous rendons dans le sud du vignoble alsacien, à Bergholtz pour découvrir un domaine familial de 13H, le Domaine Eugène Meyer.

Le Domaine Eugène Meyer a comme particularité d’avoir été souvent montré du doigt (pour ne pas dire plus), et pour cause il a été le premier à se lancer dans la biodynamie en Alsace, c’était il y a 50 ans.

C’est Xavier Meyer qui nous sert de guide, il représente la troisième génération en biodynamie à intégrer le domaine familial. Aujourd’hui ce sont aussi trois générations qui travaillent ensemble, Eugène (le grand-père), François (le père) et Xavier Meyer, ils sont les garants d’une tradition familiale qui remonte à 1620.

Dans cette vidéo, les questionnements

  • Comme pour beaucoup, ce millésime 2019 a joué avec les nerfs des vignerons alsaciens, mais qu’en est-il pour le Domaine Eugène Meyer ?
  • Le Bio est entrain de devenir une habitude de consommation, la certification est facile d’accès et souvent relativement bien comprises par les consommateurs, mais ce n’est pas toujours le cas pour la biodynamie.
  • Dans la période actuelle, le débat sur les zones de non-traitement (ZNT) fait rage, le Domaine Eugène Meyer doit faire preuve de pédagogie. Malgré une culture et des traitements en biodynamie l’information des riverains est primordiale

Presque en fin de vidéo

  • C’est avec une volonté d’informer et de ne rien cacher que le domaine Eugène Meyer organise ce week-end leur premières portes ouvertes.

Pour finir

  • Souvenirs de Vendanges

Le Domaine Eugène Meyer